Plus de livres empruntés dans les bibliothèques grâce à la jeunesse

Clément Solym - 15.05.2010

Edition - Bibliothèques - bibliothèques - britanniques - augmentation


Les bibliothèques du Royaume-uni ont enregistré pour la première fois en dix ans une augmentation du nombre de prêts. Selon un rapport de The Chartered Institute of Public Finance and Accountancy (ou CIPFA) quelques 310,8 millions livres ont été empruntés dans les bibliothèques britanniques en 2008/2009.

Cela représente une hausse de 1 % par rapport à l'année précédente et cela n'était pas arrivé depuis une décennie. Et c'est au secteur jeunesse qui démontre une fois de plus sa vitalité que l'on doit cette augmentation. En effet, les emprunts de livres jeunesse ont augmenté de 5 % à 95,4 millions contre 90,6 millions l'année précédente. Par ailleurs, le rapport fait état d'une augmentation de 49 % des visites des sites internet des bibliothèques à 113,5 millions de visites contre 76 millions l'année précédente.

Par contre, les bibliothèques ont été moins fréquentées physiquement avec un recul de la fréquentation de 1,1 %. La bibliothèque la plus populaire du Royaume-Uni a été The Norfolk and Norwich Millennium Library. Elle a enregistré 1,5 million de visites et 1,1 million de livres empruntés. Le directeur des opérations du CIPFA, Julian Mund a déclaré : « Alors que beaucoup utilisent maintenant les services en ligne, il est clair que les bibliothèques restent aussi populaires et pertinentes que toujours ».

La Reading Agency, un organisme de bienfaisance britannique pour la promotion de la lecture a salué les progrès des bibliothèques en matière d'attractivité. Miranda McKearney, la directrice de l'organisme a déclaré : « Ces statistiques racontent une histoire importante sur la réponse du public à la nouvelle façon dont les bibliothèques font la promotion de la lecture et offrent un accès numérique ». Appréciant au passage les différentes initiatives (club de lecture, rencontre avec des auteurs, concours...) auxquelles « le public répond avec empressement » .

Concernant le volet numérique elle a affirmé : « Les gens profitent du fait que l'on peut désormais se connecter, réserver des livres, discuter avec d'autres lecteurs et avoir des informations locales ». Selon Miranda McKearney, « Dans nos projets pour un futur qui donne accès au numérique à tout le monde, nous ignorons souvent les bibliothèques à nos risques et périls. Partager de meilleures pratiques et promouvoir la créativité sera vital pour le succès futur des bibliothèques ».