Plus de livres vendus cette semaine qu'en 1950

Clément Solym - 27.01.2012

Edition - Economie - Conférence Mondiale sur le Livre Numérique - David Houle - 1950


La conférence mondiale du livre numérique a été l'occasion d'écouter un ensemble de perspectives sur l'avenir du livre en général. Parce que oui, selon les acteurs de cette conférence, l'avenir c'est l'ebook.

 

Entendu sur ce sujet, l'auteur et futurologue (oui oui !) David Houle a comparé les époques, et a sorti la phrase qui tue : « il y a eu plus de livres publiés cette semaine qu'il y en a eu durant toute l'année 1950 ».

 

Le chiffre a fait son effet, surtout devant une assistance constituée en grande majorité d'éditeurs. Et il a immédiatement enchainé avec l'idée selon laquelle le support livre ne serait plus « qu'un artefact » et enjoignant les éditeurs à embrasser la nouvelle ère, celle de l'édition numérique pour « baliser la voie pour les générations futures ».

 

Une question se pose tout de même pour publier 52 fois plus de livres dans le monde ; sont-ce les éditeurs qui sont plus permissifs ou les graines aléatoires du talent qui se sont démultipliées ?