Plus on est riche, plus on est riche, par l'avocat Pierre Hebey

Clément Solym - 09.03.2012

Edition - Economie - vente aux enchères - collection - sculptures


C'est connu : la collectionnite d'oeuvres d'art est une occupation qui peut rapporter gros. Entre 7 et 8 millions € dans le cas de l'avocat Pierre Hebey, qui vient de décider la mise en vente d'une collection de tableaux et sculptures.

 

Au menu, rapporte l'AFP, 133 oeuvres, signées indifféremment de Marc Chagall, Serge Poliakoff, Roberto Matta, Auguste Rodin. Et on en passe, et on en oublie. Une sorte de nettoyage de printemps, un peu avant l'heure, pour l'avocat, qui ne cède que 10 % de sa collection.

 

C'est que depuis les années 2000, ce dernier a opté pour les livres, et publie ce qu'il écrit, de la nouvelle, des essais, ou des romans. Et dilettantisme oblige, explique le commissaire-priseur, Jean-Marcel Camard, « il a surtout envie de collectionner des livres en ce moment ».

 

Ce que l'on appelle remplacer une addiction par une autre…

 

Retrouver les livres de Pierre Hebey