Plutôt que d'acheter les livres, pourquoi ne pas les louer ?

Clément Solym - 21.04.2009

Edition - Société - acheter - livres - pourquoi


La société Netflix propose de la location de DVD, de Blu-ray ou de série télé à louer directement depuis son ordinateur et fut même en son temps qualifié de révolutionnaire. Fort de sa réussite, un nouveau site internet s'est ouvert : Book Swim.

Ce dernier, qui se pose en Netflix du livre, va se substituer aux bibliothèques publiques, mais aussi aux librairies, en proposant de louer des livres, sur la base d'un abonnement mensuel de 20 $. Enfin, 19,98 $ précisément. À titre de comparaison, Netflix propose trois DVD par mois pour 19,99 $.

Un roulement de trois livres est alors mis en place : on loue, et l'on rend son bouquin, tout bêtement. En l'occurrence, une formule permettant de proposer la location de 11 livres est disponible pour 39,94 $ mensuels.

Pour Book Swim, l'idée de cette location est bien plus intéressante que de se rendre à la bibliothèque, puisque l'on dispose des livres directement depuis chez soi. Certes, mais le système locatif d'ebooks se démocratise un peu partout, Cyberlibris, en France faisant d'ailleurs office de précurseur. Sauf qu'en l'occurrence on ne parle justement pas de téléchargement de livres numériques, mais bien de location de livre papier.

Et à ce titre, on a aussi accès à des livres qui viennent de sortir... des nouveautés en somme ! D'autant que l'on n'aura pas d'amende si l'on rend les livres en retard, on n'attend pas pour pouvoir emprunter un livre que l'on souhaite lire et l'on ne bouge pas de chez soi.

Plus de renseignements à cette adresse.