medias

PODCAST – “Le terrain de la librairie jusqu’à cet été est très, très incertain”, Benoit Vaillant

Nicolas Gary - 12.05.2020

Edition - - edition distribution indépendantes - dédonfinement reprise - librairies ouvrages


LES MOTS EN BOÎTE – Benoit Vaillant est le directeur de la société de distribution Pollen qui soutient et défend les éditions indépendantes. Durant le confinement il a dû mettre à l’arrêt la plus grande partie de son activité, tâchant de rassurer les libraires tout en épaulant les éditeurs. Pour lui l’avenir du secteur reste «jusqu’à cet été très très incertain».




 

La société de distribution Pollen est une structure relativement petite qui comprend 28 collaborateurs et présente deux types de catalogues, livres et revues, pour un total d’environ 400 éditeurs. 


Le confinement est survenu pour Benoit Vaillant, comme pour beaucoup, de manière brutale. « La décision du confinement s’est fait un lundi pour un mardi, on s’est d’abord simplement préoccupé des commandes du weekend. »


Une des premières décisions prises a concerné les libraires avec le décalage des échéances, ensuite il a fallu rassurer les éditeurs tout en leur expliquant que beaucoup de nouveautés ne pourraient pas sortir en mars ni même en avril. Enfin s’est posée la question de la survie de l’entreprise. 
 

FRANCE: 2,5 livres lus durant le confinement


Avec deux tiers de l’équipe au chômage partiel, le directeur de la société s’est efforcé de sauver un maximum d’ouvrages, privilégiant ceux déjà imprimés et stockés. Quelques commandes ont continué à faire fonctionner l’entreprise notamment de la part de la Fnac.com ou des librairies étrangères. Les titres ont dû être expédiés par la poste, un moyen très peu économique…




 

Si le déconfinement est aujourd’hui acté Benoit Vaillant reste lucide « le terrain de la librairie jusqu’à cet été est très très incertain ». Quant à la rentrée, l’homme avoue ne pas posséder de boule de cristal. Il s’agit désormais de reprendre l’activité et de trouver un équilibre entre l’impossibilité de payer tous les salariés et l’envie de reprendre un travail efficace sans dégrader le service.


Quoi qu’il en soit Benoit Vaillant a hâte de relancer la machine Pollen et affirme n’être pas le seul « On sent une vraie impatience chez les libraires, chez les éditeurs et puis chez nous ».


Le confinement a eu des effets secondaires étonnants : « Pendant ces quasi deux mois je n’aurais jamais passé autant de temps avec des libraires.» Un vrai soutien mutuel s’est fait sentir pendant cette crise et le directeur espère que cette solidarité ne disparaisse pas sitôt que la chaîne du livre se sera remise en marche. 



Dossier - Les Mots en boîte, le livre et ses secrets de cuisine

Jingle réalisé par Planète Event 


Commentaires
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.