PODCAST – “Tout éditeur indépendant a frôlé la mort 53 fois depuis sa naissance” Marion Mazauric

Nicolas Gary - 29.04.2020

Edition - Société - Marion Mazauric Vauvert - éditeurs indépendant souplesse - événements salons confinement


LES MOTS EN BOÎTE – La mise en quarantaine, si elle a ébranlé le secteur du livre dans son entier, n’a pour autant pas empêché tout le monde de travailler. Depuis Vauvert, le Diable de Marion Mazauric poursuit son activité : « Le confinement, l’isolement, on connait. » Pour cette petite équipe, flexible et mobile, continuer à travailler pendant le confinement était finalement assez naturel.

 

marion mazauric
Marion Mazauric, crédit Au Diable Vauvert CC BY SA 2.0
 

L’équipe est même parvenue à transformer ce qui était prévu pour les 20 ans de la maison en une action spéciale confinement. De grands titres qui ont marqué l’histoire de l’entreprise comme Un léger passage à vide de Nicolas Rey ont été mis en ligne gratuitement pendant 1 mois. Une initiative qui a rencontré un franc succès avec plus de 30 000 téléchargements à ce jour.
 

Au Diable Vauvert prépare l’après


Pour les 6 prochains mois, Au Diable Vauvert prévoit la refonte de ses programmes et compte notamment supprimer les offices de mai et juin pour pouvoir décaler ceux d’avril. L’objectif étant d’alléger la reprise pour pouvoir mettre en avant les livres du premier semestre. La plus grosse difficulté reste de continuer à vendre des livres sans les salons et les événements littéraires. Ces rassemblements de promotion du livre représentaient environ 30 % des ventes de la maison.


Des solutions digitales ont ainsi été déployées en place avec la mise en avant des versions numériques des ouvrages ou encore des rendez-vous sur les réseaux sociaux. La vente par correspondance en association avec les librairies et la mise en place d’initiatives comme le click and collect sont également envisagées. Marion Mazauric avoue se préparer mentalement à une période de crise sur le long terme : « On a lu assez de SF pour savoir que cette pandémie ne sera pas forcément la seule et que les coups durs, il y en aura d’autres. »

 

Des publics privés de livres ?


Un autre défi attend les éditeurs, celui de l’accès au livre pour toute une partie de la population qui risque de ressentir plus longtemps les effets du confinement. On pense par exemple aux seniors en Ehpad ou aux habitants de communes rurales. Pour Marion Mazauric il est urgent que les acteurs de la chaine du livre prennent leurs responsabilités à leur échelle. Reconnecter ces groupes à la lecture et aux livres est plus que jamais nécessaire. 
 

Elle loue les librairies et éditeurs indépendants, très réactifs durant cette pandémie. Ils ont ainsi pu continuer à travailler pendant le confinement et mettre en place des projets pour résister au mieux aux crises à venir. « La configuration de survie en milieu hostile, c’est une configuration naturelle pour tout éditeur indépendant qui a frôlé la mort 53 fois depuis sa naissance ».
 

Pour une littérature post Covid 


Pour la directrice éditoriale les premières productions qui sortiront de cette période troublée seront des réflexions, des textes qui interrogent l’après. Les écrivains, ces êtres « naturellement confinés » sont face à une situation sans précédent et vont sans doute produire des ouvrages qui nous aideront à mettre les mots sur la situation, à éclaircir le réel. « La situation nous amène à penser plus grand et à sortir de nous » conclut Marion Mazauric, et d’ajouter « des choses vont soudain sembler extrêmement futiles ».




 
 

Dossier - Les Mots en boîte, le livre et ses secrets de cuisine

Jingle réalisé par Planète Event 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.