Polanski, ou l'erreur de jeunesse, selon BHL (peut-être)

Clément Solym - 01.10.2009

Edition - Société - Polanski - erreur - jeunesse


L'affaire Polanski, parce qu'il y a bien affaire au sens juridique du terme, déclenche une tempête : ceux qui s'acharnent à l'accabler et ceux qui s'acharnent à le défendre. Rappel des faits : Polanski, le réalisateur, s'est fait arrêter en Suisse pour six chefs d'inculpation (dont le viol, qu'il a nié, quoiqu'il reconnaisse avoir eu des relations sexuelles avec une mineure).

Et BHL a cru bon de l'ouvrir, lui aussi, sur le sujet. Question simple : évoquer les qualités artistiques d'un homme, quel qu'il soit, « pour le dédouaner de ce qui est un crime », il en pense quoi, notre bon philosophe ? D'abord, BHL n'est pas juge (bien vu), ensuite Roman s'est toujours défendu du crime dont parle le journaliste, ensuite, la prescription, de 30 ans sans laquelle « il n'y aurait pas de société », ajoute l'invité.

Bon... là-dessus, OK. Mais entendre que « la Suisse abrite des criminels autrement plus sérieux que Roman Polanski et vient maintenant arrêter Roman Polanski qui a commis, peut-être, une erreur de jeunesse, il y a 30 ans. Que la Suisse se souvienne plutôt de son beau passé. La Suisse a été un pays d’asile, a été un pays refuge », en effet, ça passe moins... Bon, la Suisse pays de Rousseau, d'accord, mais au fait, Voltaire n'a séjourné qu'à Ferney...

Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.