Portsmouth envisage la création d'un parc à thème Sherlock Holmes

Julien Helmlinger - 25.02.2014

Edition - International - Sherlock Holmes - Parc à thème - Portsmouth


Les fans du plus célèbre enquêteur free-lance de la littérature britannique, ceux que l'oisiveté épuise, ont de quoi se réjouir. Car un projet de parc à thème leur serait actuellement dédié du côté de Portsmouth. La ville natale de Sir Arthur Conan Doyle prévoierait d'injecter la coquette somme de 25 millions £, pour offrir aux futurs visiteurs une « expérience multimédia de classe mondiale », avec au programme, élémentaire, des sacs de noeuds à démêler.

 

 

Robert Downey Jr en Sherlock 

 

 

Plus qu'un simple parc à promenades, qui devrait voir le jour non loin de l'ancienne demeure de Conan Doyle, dans la station balnéaire de Southsea. L'attraction interactive devrait inviter ses futurs visiteurs à élucider à leur tour quelques sombres affaires, en s'inspirant des plus célèbres enquêtes dans lesquelles auront trempé les deux colocataires du 221 Baker Street, sous la plume de leur créateur.

 

Des personnages issus de l'imaginaire de Conan Doyle, au rang desquels le docteur Watson ou encore l'antagoniste professeur Moriarty, devraient être de la partie sous forme d'hologrammes, à travers une série de visites touristiques à travers des scènes de crimes aux ambiances gothiques.

 

Par ce projet, la ville de Portsmouth entend bien revendiquer sa part de reconnaissance en tant que ville natale du détective de fiction, honneur sérieusement disputé par la cité londonienne de Westminster, dans lequel se situe la mythique Baker Street.

 

Le coupable présumé, derrière ce projet excentrique, se trouve être un certain Steve Pitt, du Portsmouth Cultural Partnership. Selon lui, l'accent sera avant tout mis sur l'interactivité et la qualité. Aucun indice ne semble indiquer à ce jour une éventuelle date de lancement officielle.

 

Tandis que le nom de Sherlock ou celui de son auteur seraient tapés dans Google des millions de fois quotidiennes, Steve Pitt estime que ce type de crimes pourrait payer.