Postes d'enseignants en banlieue, Fadela Amara en lutte

Clément Solym - 22.04.2008

Edition - Société - Amara - Darcos - préservation


Alors qu'elle était en visite à Epinay-sur-Seine (en Seine-Saint-Denis) ce samedi, la secrétaire d'État à la ville, Fadela Amara, s'est exprimée sur la question brûlante des suppressions de postes d'enseignants pour la rentrée 2008. Elle a déclaré « Nous sommes en discussion avec Xavier Darcos [...] On se bat pour qu'il y ait un minimum de suppressions de postes sur les territoires prioritaires ».

Affirmant que « Les banlieues doivent rester la priorité du gouvernement » et que Nicolas Sarkozy était toujours « déterminé à ce que ça change dans les banlieues », la secrétaire d'État avoue « Je ne suis pas inquiète à ce sujet », en parlant de la préservation des postes d'enseignants en banlieues. Et puis, elle a un autre atout dans sa manche « Notre budget a été épargné [...] J'ai la prétention de croire que c'est mon ministère qui est prioritaire ».

Fadela Amara, qui s'était éloignée des banlieues pendant deux mois parce qu'elle avait un « travail qu'il faut faire pour rendre techniquement possible tous les dispositifs du plan espoir banlieue » s'est donc voulue rassurante à son retour. Un retour de courte durée cependant car il faut encore préparer « le conseil interministériel de la ville qui se tiendra en mai » mais elle assure « Après on va retourner sur le terrain et je préfère vraiment le terrain ».



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.