Pottermore pris en otage dans le conflit Apple/Adobe sur le Flash

Clément Solym - 05.10.2011

Edition - Société - guerre - format - ipad


Amusant, comme une initiative solitaire peut accumuler la loi des séries de bourdes. En se séparant de tous ses éditeurs papier, JK Rowling a décidé de mener seule la barque de Pottermore, le site internet sur le petit sorcier, où l'on en a plus.

Tout a commencé voilà plusieurs mois, et ce lancement en grande pompe, pour un site qui n’était qu'une première vitrine. Depuis, un million d'utilisateurs s'est engouffré dans la phase de test de Pottermore. Magnifique.

Entre temps, Pottermore a bafouillé, un peu confus, et sans explication aucune, que les livres numériques et audio officiels, tant attendus, ne seraient pas commercialisés avant quelque part en 2012. Grosse déception, et plus encore pour Sony, partenaire de l'opération, qui devait proposer un coffret de son lecteur ebook PRS-T1, avec le premier volume en numérique de Potter. (voir notre actualitté)

Mais depuis, les protestations se sont accrues, pour une raison purement technique, qui relève presque de l'erreur de jeunesse. En effet, toute personne qui dispose d'une clef d'accès à Pottermore, et veut l'expérimenter sur son iPad se retrouve inéluctablement confrontée à l'impossibilité d'y parvenir.



 

La cause ? La guerre que se mènent Apple et Adobe depuis des années, sur le format Flash. Les développeurs de Pottemore ont pris le parti de travailler sur Flash Player 10+, qui n'est pas du tout supporté par les appareils sous iOS. Sauf que pour réaliser des potions, ou dans tout ce qui concerne les duels, le Flash est impératif, pour avancer dans le site.

Bilan des courses, Pottermore a dû suspendre les duels, suite aux protestations multiples des utilisateurs, mais pour les potions, rien n'est encore tranché.

Et sur Twitter, on s'en doute, les commentaires vont bon train, pour supplier d'un côté que les deux sociétés trouvent un accord (rêvons en choeur), que Pottermore bascule du côté HTML5 de la Force ou encore que n'importe quoi d'autre arrive... Mais qu'on les laisse pianoter sur leur tablette tranquillement.

Et pour l'heure, aucune réponse n'est venue.

Si vous n'avez pas de clef, vous pouvez toujours retrouver notre parcours grandeur nature dans l'univers Pottermore.