Pour certains livres, 50 % des ventes sont numériques chez Bloomsbury

Clément Solym - 25.10.2013

Edition - Economie - Bloomsbury - ventes - livres numériques


L'éditeur historique d'Harry Potter, Bloomsbury, trépigne d'impatience à l'idée qu'approchent Noël et les fêtes de fin d'année. Avec ses prochaines sorties, la maison compte réaliser de belles ventes. Sachant que la moitié de ses best-sellers, aujourd'hui, sont vendus en format numérique. 

 

 

 

 

Selon le groupe, les ventes numériques d'ebooks ont augmenté de 58 % d'une année sur l'autre, et désormais, le format pèse pour 12 % du chiffre d'affaires de la société. Qui affirme aujourd'hui que la moitié de ses best-sellers sont vendus, dans certains marchés, en format numérique. 

 

Dans ces catégories, on retrouve du livre de cuisine, par exemple Masterchef: the Finalists ainsi que le Paul Hollywood's Pies and Puds, à l'origine d'une forte augmentation des ventes durant la première moitié de l'année. 

 

« Notre division Adultes a connu un excellent résultat intermédiaire, ce qui reflète un impressionnant nouveau catalogue », explique le patron, Nigel Newton. The Bone Season, par exemple, de Samantha Shannon, connaît un succès fantastique : acheté par la 20th Century Fox, pour un film, cette saga de la jeune auteure de 21 ans se déclinera sur sept tomes en tout.

 

Le format numérique, Bloomsbury le surveille avec attention aujourd'hui : la proportion de livres numériques, dans les nouveautés, atteint parfois 50 % des ventes, ajoute-t-il. Et c'est également vers le secteur scolaire que l'éditeur se tourne, après le rachat de Hart, éditeur juridique, en septembre dernier, pour 6,4 millions £.

 

via Telegraph