Pour défendre Hachette, les auteurs demandent une enquête antitrust

Nicolas Gary - 25.09.2014

Edition - Justice - Ministère Justice - auteurs Hachette - conflit Amazon


Existe-t-il un abus de position dominante, qui, en sous-main, régirait le conflit entre Hachette Book Group et Amazon ? Le groupe Authors United, qui réunit de gros vendeurs, sollicite le Département de la justice américaine, pour qu'il ouvre une enquête antitrust. Après avoir écrit au conseil d'administration de Jeff Bezos la semaine passée, c'est une nouvelle tentative pour faire cesser l'affrontement.

 

 

Untitled

John Taylor, CC BY 2.0

 

 

Un courrier adressé à William J. Baer, assistant du procureur général de la section antitrust est en préparation, selon les informations du Financial Times. Malcolm Gladwell, Donna Tartt et Stephen King, pour ne citer qu'eux, sollicitent actuellement des signatures d'auteurs, pour que le DoJ se saisisse de l'affaire. 

 

La lettre demandera « d'examiner les pratiques commerciales d'Amazon », et parmi ses premiers soutiens, l'agent littéraire Andrew Wylie, qui s'est plusieurs fois épanché contre le cybermarchand.

 

Le désaccord entre l'éditeur et le revendeur dure depuis un long moment désormais, et alors qu'Amazon vend deux livres imprimés sur cinq aux États-Unis, et près de deux tiers des ebooks, rien ne semble aboutir à une sortie de crise.

 

Dans leur courrier au conseil d'administration, les auteurs avaient souligné que les sanctions d'Amazon « ont entraîné une baisse des ventes pour les auteurs de Hachette, sur Amazon.com, d'environ 50 %, et dans certains cas, jusqu'à 90 % ». Plus de 2500 auteurs seraient concernés par ce quasi-embargo*, et 7000 titres ont été impactés.

 

Pour Douglas Preston, qui a initié le mouvement de contestation des auteurs, ce courrier sera strictement une approche légale. Le Department of Justice serait d'ailleurs pleinement disposé à coopérer. Qui pourrait bien trouver là l'opportunité de s'offrir Amazon et Bezos, après avoir presque fait plier Apple, condamné pour entente, et actuellement en procédure d'appel.

 

Maintenant, il sera certainement passionnant de voir sur quelles bases juridiques s'appuie le courrier...

 

 

*Il n'existe pas à proprement parler d'interdiction sur les oeuvres des auteurs Hachette, puisque les titres restent disponibles en format numérique, et en papier, mais les contraintes qu'exerce le marchand sur l'éditeur permettent d'évoquer une forme d'embargo.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.