Pour Jean-Louis Servan-Schreiber les riches règnent

Victor De Sepausy - 28.02.2014

Edition - Servan-Schreiber - pourquoi - riches


Dans son dernier essai intitulé Pourquoi les riches ont gagné (153 pages, Albin Michel, 14,50 €) le journaliste et patron de presse Jean-Louis Servan-Schreiber vient brosser un tableau assez sombre des avancées du capitalisme durant ces dernières décennies.

 

Selon Jean-Louis Servan-Schreiber, il s'opère un accroissement du nombre de riches et ces derniers sont de plus en plus riches et donc de plus en plus puissants. Ce mécanisme consacre de fait la victoire des riches sur le reste de la population. Il résulte un évident danger de cet accroissement des richesses détenues par peu d'individus, avec une fracture sociale aggravée et donc des risques de révolte.

 

On compte aujourd'hui 12 millions de millionnaires en dollars, ce qui revient à 0,2 % de la population mondiale. Et le nombre de millionnaires grimpent très vite, même si, la grande partie d'entre eux se situe dans un patrimoine de 1 à 5 millions de dollars. Les très très riches, à plus de 30 millions de dollars, sont 111 000 au monde et ont entre les mains « le tiers de la fortune totale des riches », rapporte L'avenir.net.

 

D'un certain point de vue, on pourrait se réjouir de voir augmenter le nombre de riches. Sauf que ce processus est en fait la réalisation d'une concentration progressive des richesses aux mains d'une minorité...




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.