Pour l'année de ses 20 ans, dans les poches du Diable, Vauvert, cochon et couvée !

Partenaire - 13.03.2020

Edition - Les maisons - Au diable Vauvert - Anniversaire Diable Vauvert - Poches du Diable


20 ans, l’âge de la raison ? Surtout pas ! L’âge des possibles, y compris de fêter et poursuivre l’aventure éditoriale d’une « petite maison indépendante », qui revendique haut et fort une identité éditoriale marquée par l’engagement : nature writing, contre-culture, politique, société, toutes les littératures non conformistes, voire avant-gardistes, se retrouvent dans un catalogue de désormais plus de 180 auteurs, d’Ayerdhal à Bordage, de Vandermeer à Neil Gaiman, de O’Brien à Dewdney. Et le pas est désormais franchi : la maison a dorénavant sa propre collection poche.
 



C’est avec 6 titres, vendus entre 7 et 9 euros, qu'a débuté le catalogue ce 12 mars 2020, avec une charte graphique forte et d’ores et déjà identifiable en librairie.

Auteur emblématique du catalogue du Diable, maître français de l’imaginaire, Pierre Bordage propose avec Le jour où la guerre s’arrêta un conte initiatique et spirituel bouleversant, dans lequel un Petit Prince, face à la violence des hommes, l’injustice et la souffrance, aura le pouvoir de faire taire les armes.

On y retrouve également l’inclassable Vincent Ravalec avec Sainte-Croix-des-Vaches. Actuellement en cours d’adaptation pour le cinéma, cette satire sociale en forme de thriller rural présente en parallèle une vision de la nature et de la ruralité et une satire du monde moderne et de ses néo bourgeois… Un roman de terroir déjanté, mélange d’Astérix et de Fantasia chez les Ploucs.

Après Vintage, lui aussi en cours d’adaptation, paraît dans cette collection un inédit, Dark was the night, pensé et conçu comme un bonus track de ce dernier titre écrit par Grégoire Hervier, quête éperdue, entre polar et histoire musicale, fiction et réalité, à la recherche d’une chanson disparue de Robert Johnson, guitariste et chanteur de blues américain. 

Ils sont au bord du divorce. Ils n’en peuvent plus. Et un matin, chacun se retrouve incarné dans le corps de l’autre. Mari et femme, de Régis de Sà Moreira, géniale réinvention d’un thème classique de comédie, drôle et virtuose, sera adapté au théâtre ce printemps, Comme disait Pascal, on n’a pas le choix de parier ou non, on est embarqué. Et dans quelle galère !
 


Avec La pire. Personne. Au monde., Douglas Coupland a signé le portrait d’un looser magnifique, un Bouvard et Pécuchet dopés aux amphétamines de la société du spectacle ! Attention, chef-d’œuvre iconoclaste, sans doute son roman le plus libre et le plus déjanté.
 
C’est enfin avec l’un des titres les plus vendus du catalogue, la très attendue réédition d’Alcool de Poppy Z. Brite que le Diable termine cette première volée de parutions poches. Classique contemporain de la littérature culinaire et trépidant roman d’amour gay, l’auteur mixe là ambition, scandale, cocaïne et meurtre, et nous sert Alcool bien tassé, avec une paille !  
 
Suivront 3 autres titres en mai, dont la Parabole du Semeur d’Octavia Butler, et 3 en octobre, avec entre autres le Simili love d’Antoine Jacquier.

Pour les libraires, une PLV est disponible pour réunir tous les titres de la collection. 
 
Bon anniversaire au Diable Vauvert, et félicitations à la collection nouvelle-née !


Pierre Bordage - Le jour où la guerre s’arrêta - 9791030703405 - 9 €
Vincent Ravalec - Sainte-Croix-Des-Vaches - 9791030703320 - 9 €
Grégoire Hervier - Dark was the night - 9791030703306 - 7 €
Régis de Sa Moreira - Mari et femme - 9791030703511 - 7,50 €
Douglas Coupland, trad. Walter Gripp - La pire. Personne. Au monde. - 9791030703504 - 9 €
Poppy Z. Brite, trad. Morgane Saysana - Alcool - 9791030703290 - 9 €  


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.