medias

Pour la première fois, La servante écarlate de Margaret Atwood traduit en arabe

Antoine Oury - 12.11.2018

Edition - International - La servante écarlate arabe - Margaret Atwood livre - La servante écarlate Kalimat


La première traduction en arabe du roman dystopique de Margaret Atwood, La servante écarlate, a été dévoilée à l'occasion de la dernière Foire internationale du livre de Charjah. La traduction, assurée par l'auteur saoudien Ahmed Al Ali, a été publiée par la maison d'édition Rewayat, filiale du groupe Kalimat, un des plus importants de l'industrie de l'édition émiratie.


Capture d'écran
 
 

La servante écarlate, roman publié en 1985 sous le titre original The Handmaid's Tale, a depuis été adapté en série par la plateforme de streaming Hulu, ce qui avait redirigé les projecteurs sur cette dystopie de Margaret Atwood. Le roman décrit une société où politique et religion se sont unies pour affirmer leur joug sur certaines femmes et en particulier sur leur capacité à procréer.

 

Le résumé de l'éditeur pour La servante écarlate :

 

Devant la chute drastique de la fécondité, la république de Gilead, récemment fondée par des fanatiques religieux, a réduit au rang d'esclaves sexuelles les quelques femmes encore fertiles. Vêtue de rouge, Defred, « servante écarlate » parmi d'autres, à qui l'on a ôté jusqu'à son nom, met donc son corps au service de son Commandant et de son épouse. Le soir, en regagnant sa chambre à l'austérité monacale, elle songe au temps où les femmes avaient le droit de lire, de travailler...

 


À la Foire internationale du livre de Charjah, un des Émirats arabes unis, le groupe Kalimat a donc dévoilé la première traduction en arabe du livre d'Atwood. Avec une mise en scène à la hauteur, et des servantes écarlates, alignées, défilant au sein d'un des halls de l'événement.

 


 

« Cette réussite, en tant que femme, tout d’abord, mais également au sein d’un petit pays, où le livre n’est pas forcément une valeur première, implique de grandes responsabilités. Parce que nous avons plusieurs combats, en tant que femmes, à mener, tant pour la lecture d’un côté, que pour la défense de l’accès aux livres pour les filles », nous avait expliqué Bodour al-Qasimi, présidente du groupe Kalimat et fille de l'émir de Charjah, au cours d'un entretien.



via The National



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Robert Laffont
Genre :
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782221203323

La servante écarlate

de Margaret Atwood(Auteur) SYLVAINE RUE(Traducteur)

Devant la chute drastique de la fécondité, la république de Gilead, récemment fondée par des fanatiques religieux, a réduit au rang d'esclaves sexuelles les quelques femmes encore fertiles. Vêtue de rouge, Defred, " servante écarlate " parmi d'autres, à qui l'on a ôté jusqu'à son nom, met donc son corps au service de son Commandant et de son épouse. Le soir, en regagnant sa chambre à l'austérité monacale, elle songe au temps où les femmes avaient le droit de lire, de travailler... En rejoignant un réseau secret, elle

J'achète ce livre grand format à 11.50 €