Pour le CNL : ne pas exclure ni marginaliser la librairie indé

Clément Solym - 18.05.2012

Edition - Librairies - 1001libraires - CNL - Jean-François Colosimo


Information ActuaLitté : Alors que la fin du portail 1001libraires est désormais annoncée, le Centre National du livre vient de faire parvenir un communiqué dans lequel il prend acte de la situation du projet, tout en appelant les partenaires, Le SLF, le Cercle de la librairie ainsi que l'Adelc à se retrouver, pour tirer profit de cette expérience malheureuse.

 

Le président du CNL, Jean-François Colosimo, souhaite ainsi « former sans tarder une mission exploratoire afin de dégager un nouveau projet fondé à la fois sur l'expérience acquise et sur une large consultation et concertation avec tous les acteurs concernés. Une première réunion devrait se tenir au CNL dès le début de la semaine prochaine ». 

 

Et de souligner en effet toute l'importance de mettre en place « un portail apte à servir l'ensemble de la librairie indépendante, tout particulièrement face aux défis du numérique ».

 

Ne pas exlure, ne pas marginaliser

 

Contacté par ActuaLitté, le président du CNL estime qu'il faut « avant tout apprendre de cet échec et faire en sorte de se concentrer sur l'existence d'un portail répondant aux impératifs des libraires. Dans l'économie numérique, il est essentiel de ne surtout pas exclure la librairie indépendante ». À ce titre, le CNL souhaite réellement qu'une mission exploratoire soit menée à bien.

 

Et de poursuivre : « Nous tiendrons compte de l'expérience acquise au cours de cette aventure, et tenterons de trouver une solution, pour que les libraires ne soient pas marginalisés dans cet environnement. »

 

Parvenir à la création d'un portail viable est un impératif, nous précise Jean-François Colosimo. « L'expérience nous a démontré que l'on a besoin de mutualiser les forces au travers d'un effort collectif et ordonné, autant que coordonné, pour que les librairies disposent d'un outil pertinent sur internet. »

 

Du reste, nul doute que le dossier sera porté à la connaissance d'Aurélie FIlippetti, nouvelle ministre de la Culture. « On sait qu'elle est très attachée au livre, qu'elle est elle-même auteure », nous précise une source ministérielle de l'ancien régime.  

 

Si l'on reconnaît, quoique du bout des lèvres, que le projet était probablement ambitieux, sa nécessité ne semble toutefois faire aucun doute...




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.