Pour les bibliothèques, les femmes s'engagent

Clément Solym - 29.06.2011

Edition - Bibliothèques - bibliothèques - women - institute


The Women’s Institute vient d'envoyer des messages à ses quelque 200.000 membres, pour les sensibiliser à une noble cause : celle de la fermeture de bibliothèques en masse en Angleterre.

Selon le Financial Times, l'association a lancé un mouvement Love your Libraries, pour impulser un mouvement de résistance contre les administrations locales.

Depuis plusieurs mois, les coupures de budget, les réductions de personnel et d'horaires, et plus généralement les fermetures d'établissements sont au centre des problématiques, pour tenter de réduire les dépenses sociales.

Cette campagne lancée vise également à protester contre le remplacement de postes d'employés par des bénévoles pour continuer de faire tourner les boutiques.

La présidente de la Fédération, Ruth Bond assure que les membres du WI ont attesté de leur engagement et de leur soutien pour cette cause. « Nous allons maintenant travailler dur pour empêcher de tels services d'être retirés des zones où l'on en a le plus besoin. »

Selon le communiqué du Women Institute : « Nous pensons qu'il est temps pour les communautés d'aimer leurs bibliothèques, de les utiliser et de partager les raisons pour lesquelles nous apprécions leurs services, de même que de mobiliser quant aux menaces qui pèsent sur leur avenir. »

Une pétition sera envoyée au premier ministre, Davis Cameron. Ce dernier, avant son élection, avait assuré qu'il ouvrirait un débat public sur tout sujet réunissant plus de 100.000 signatures.

Plus d'information sur leur site.