Pour les enfants avant 11 ans, la lecture n'est pas cool

Clément Solym - 20.06.2012

Edition - International - attention - enfants - lecture


L'éditeur scolaire Pearson vient de se faire livrer une étude peu encourageante : avant 11 ans, les enfants seraient incapables de prendre plaisir à lire. Et selon les enseignants sollicités pour cette enquête, entre 4 et 10 ans, ce plaisir de la lecture n'existerait même pas. Les enfants préféreraient passer leur temps sur internet, plutôt que de lire un roman. Fichtre.

 

Réalisée auprès de 400 professeurs des classes secondaires en Angleterre, l'étude pointe donc une réalité : pour les deux tiers des personnes, les élèves ne considèrent pas la lecture comme un truc cool. 

 

Le drame, c'est que le livre n'est pas cool, selon les critères des petites têtes blondes, et pour les enseignants, la réponse serait à chercher du côté des parents, dont le lobbying en faveur de la lecture n'est pas assez puissant. Frank Cottrel Boyce, auteur de l'étude, le confirme : « Il est inquiétant de penser que tant de jeunes ne sont pas incités à prendre un bon livre et à se perdre dans l'histoire. Selon l'UNESCO, le plus grand indicateur pour déterminer si un enfant va s'épanouir à l'école ou au travail, est de savoir s'ils lisent pour le plaisir ou non. »

 

Et la réponse, avant 11 ans, est nette. 

 

Les trois quarts des professeurs assurent que l'attention que les enfants peuvent donner à la lecture est plus brève que jamais, selon 77 % des enseignants. Pour 94 % d'entre eux, c'est internet qui retient l'attention - en tout cas, le peu d'attention dont ils sont capables - des élèves.

 

Children's Book Week - Sons of Norway

 

 

Pour 97 % des professeurs, il revient aux parents de s'impliquer, et faire en sorte que pères et mères s'efforcent d'encourager bien plus leurs enfants à lire. Si Twilight et The Hunger Games peuvent alimenter l'intérêt des élèves pour la lecture - sur le modèle de réussite pharaonique qu'avait démontrée Harry Potter, il faut croire. 

 

De même, 83 % des enseignants confièrent que les garçons peuvent être plus facilement entraînés dans la lecture de romans fantastiques, contre 65 % pour les filles. Près de 93 % des enseignants ont considéré que les romans d'horreur peuvent fasciner et attirer les garçons. 

 

« Il est clair que nous devons nous assurer que nous offrons à nos enfants les bons types d'ouvrages, susceptibles de stimuler leur envie, d'éveiller l'imagination et de faire tourner la page suivante. »

 

Pour le ministre de l'Éducation britannique, Nick Gibb, les résultats sont cependant sans surprise. Le gouvernement souhaite d'ailleurs s'impliquer davantage pour encourager la lecture à l'école, et un grand concours de lecture national sera mis en place pour la prochaine rentrée.

 

« Dans un monde avec autant de distractions pour les jeunes esprits, la place de la littérature est plus importante que jamais. Les enfants ont besoin de maîtriser les bases de la lecture le plus tôt possible, dès l'école primaire, afin de pouvoir ensuite explorer des livres magiques et puissants », tout en se lançant dans des explorations de classiques, évidemment.

 

En France, le Syndicat national de l'édition a décidé de lancer un projet de lecture à voix haute dans les classes de CM2, pour inciter les élèves à ouvrir des bouquins et promouvoir la lecture. Dans le cadre de l'accord passé avec la société Google, la firme américaine devrait apporter une contribution financière - non dévoilée - à ce projet. Pour nombre d'observateurs, il s'agissait d'une manière détournée d'acheter définitivement la fin des poursuites contre Google Livres et sa numérisation abusive d'ouvrages. (voir notre actualitté)

  

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.