Pour Noël, le groupe britannique Bloomsbury s'offre Osprey

Antoine Oury - 24.12.2014

Edition - Les maisons - Bloomsbury Osprey - acquisition édition maisons - livres militaires États-Unis


Le groupe d'édition Bloomsbury, implanté à Londres et oeuvrant à l'international, s'est offert la maison d'édition Osprey, spécialisée dans les ouvrages à sujets militaires. Les autres filiales de ce groupe avaient été revendues en octobre à un concurrent, et Bloomsbury espère à présent assurer la rentabilité de cet achat d'ici un an.

 


Osprey fait figure de leader dans ce domaine éditorial

 

 

En octobre dernier, le groupe Osprey avait revendu ses filiales Watkins, Angry Robot et Nourish à Etan Ilfeld, un entrepreneur notamment propriétaire de la librairie Watkins Books à Londres. Osprey Publishing, de son côté, était cédé à un fonds de placement privé, en attendant un potentiel rachat ultérieur. C'est désormais le cas, avec une acquisition par Bloomsbury pour 4,6 millions £ (5,8 millions € environ).

 

Alcuin Capital Partners a accepté un achat pour 3,2 millions £, auxquels s'ajoutent 1,4 million £ d'actions générées au profit du fonds de placement. Les maisons concernées sont Osprey Military, Heritage et Custom Publishing, sans oublier British Wildlife Press qui publie le magazine du même nom. L'année écoulée, ces marques ont publié au total 212 titres, estime The Bookseller.

 

Le chiffre d'affaires de Osprey Publishing est évalué à 7 millions £ sur l'année précédente, avec plus de 50 % de son chiffre d'affaires réalisé en dehors du Royaume-Uni, et principalement aux États-Unis. Ses bénéfices restent modestes, à 300.000 £ avant application des taxes, pour l'année 2013. Le groupe Bloomsbury affirme cependant qu'un secteur spécialisé vient renforcer son offre, et envisage de faire contribuer Osprey à ses revenus, à hauteur d'un million £, d'ici quelques mois.