Pour sa généralisation, le Pass Culture passerait de 500 à 300 euros

Antoine Oury - 29.10.2020

Edition - Economie - pass culture - Roselyne Bachelot-Narquin - culture education


Le Pass Culture, principale mesure culturelle du mandat d'Emmanuel Macron, se fait quelque peu attendre : les prochaines semaines devraient révéler les contours de sa généralisation à tous les jeunes Français âgés de 18 ans. Ou peut-être plus loin : devant la Commission des affaires culturelles de l'Assemblée nationale, Roselyne Bachelot-Narquin a laissé entendre que le dispositif pourrait finalement s'appliquer plus largement.



Sur les 135.000 jeunes éligibles dans les 14 départements participant à l'expérimentation du Pass Culture depuis juin 2019, 100.000 ont franchi le pas, indiquait la société par actions simplifiée chargée du développement du Pass Culture, en septembre dernier.

Le ministère de la Culture précisait au même moment que « la réflexion actuellement conduite porte à la fois sur les conditions de généralisation du dispositif et sa bonne articulation avec la fin du parcours d’éducation artistique et culturelle pendant le temps scolaire ».

Cette réflexion a émis plusieurs hypothèses de généralisation, notamment la meilleure articulation du Pass Culture « avec les parcours d'éducation artistique des 16-17 ans », pour que ces derniers s'emparent pleinement du dispositif, et maîtrisent les outils nécessaires pour en dépenser les crédits au mieux.

« On peut envisager une généralisation pour tous les jeunes, avec une baisse à environ 300 € du montant ouvert », annonce Roselyne Bachelot-Narquin : elle justifie cette décision par une sous-utilisation des crédits disponibles par les jeunes participants à l'expérimentation, avec 124 € utilisés, en moyenne. La ministre assure toutefois que le Pass Culture « a contribué à la relance du secteur suite au confinement ».
 
« J'étais assez réservée au départ [...], mais je vois que l'on consomme de plus en plus les crédits, sans atteindre les 500 €, et qu'il y a une offre très diversifiée », souligne la ministre de la Culture. Au mois d'octobre 2020, précise-t-elle, on compte 81 % de taux d'inscription et un taux d'utilisation de 71 % dans les départements de l'expérimentation, « loin des chiffres catastrophiques présentés au départ ».

Le livre reste la catégorie la plus prisée par les jeunes, ajoute Roselyne Bachelot-Narquin. Les perspectives sanitaires, si le Pass Culture venait à être généralisé dans les prochains mois, ne devraient de toute façon pas laisser beaucoup de place aux spectacles vivants ou aux concerts, au sein du dispositif...

Aux dernières nouvelles, les conditions et le calendrier de généralisation du Pass Culture devraient être finalisés avant la fin de l'année.

Photographie : Roselyne Bachelot-Narquin, devant la Commission des affaires culturelles de l'Assemblée nationale


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.