Pour un patrimoine littéraire français à l'honneur

Clément Solym - 10.02.2012

Edition - Bibliothèques - institut français - CNL - accord


Ce 10 février 2012, un accord de partenariat a été signé par Xavier Darcos, président de l'Institut français et Jean-François Colosimo, président du Centre national du livre. Afin de favoriser le rayonnement du livre français à l'étranger, et de promouvoir et de diffuser la pensée française dans le monde, cet accord prévoit la mise en place de saisons culturelles, des aides à la publication et la promotion de l'édition française à l'étranger.

 

Et pour couronner le tout, sera introduite la formation de l'ensemble du personnel affilié au réseau culturel français à l'étranger.  


Le Centre national du livre et l'Institut français envisagent également de s'associer pour la mise en œuvre de projets d'intérêt national à l'international, dont l'un des exemples est le Portail international du livre français, FranceLivre , premier portail consacré au patrimoine littéraire français et consultable à l'étranger, en association avec le Bureau international de l'Edition française et l'Institut français.

 

Il recense les métiers et organismes du livre. Il se veut le miroir de la diversité et du dynamisme littéraire français.


Dans le but de promouvoir le rayonnement de la  vie culturelle française à l'étranger, Bruno Racine, président de la Bibliothèque Nationale de France (BNF) et Xavier Darcos, président de l'Institut Français, ont également signé un accord le 18 janvier 2012.

 

Cet accord prévoit une action marquée en faveur de la francophonie, et un travail de référencement sur les œuvres traduites : une plate-forme sur le livre traduit sera bientôt inaugurée par l'Institut français, IF VERSO, plate-forme sur le livre traduit.

 

Les bibliothèques étaient également au cœur des réflexions de cet accord : il prévoit la mise en valeur de Gallica et la création d'une plate-forme numérique pour les médiathèques françaises situées à l'étranger. Une cinémathèque Afrique est prévue, avec la constitution d'un fonds de 1500 films disponibles pour les programmateurs culturels à l'étranger.

 

Le 18 janvier, ce cher Xavier Darcos et Bruno Racine, président de la BnF, décidaient de signer un accord entre la bibliothèque et l'Institut, pour mettre en commun les expertises respectives « dans le domaine de la diffusion et de la promotion du patrimoine écrit et audiovisuel de langue française, de la transmission des savoirs, des connaissances et du débat d'idées ». (voir notre actualitté)