medias

Pour une catégorie Littérature chez YouTube

Clément Solym - 22.11.2011

Edition - Société - youtube - vidéos - littérature


Ce qui pourrait apparaître comme une simple lubie est cependant motivé par de réels arguments. Et bien plus que les arguments, c'est une question sociale que pose Fiction Circus, qui cite - entre autres - Goethe pour appuyer sa revendication.


Évidemment, il n'est pas question de déranger outre-tombe le poète allemand pour rien. Cependant, ce dernier avait écrit : « Le déclin de la littérature indique le déclin d'une civilisation. » Et l'absence d'une entrée littérature dans les thèmes proposés par YouTube semble alors problématique.

 

Oui, évidemment, un problème de riche. Mais pas tant, finalement. Car la présence d'une entrée Littérature serait tout simplement une justice rendue à notre de vidéo publiée sur le réseau de Google. On retrouve en effet des lectures de textes, des interviews d'auteurs, ou encore des rencontres et ainsi de suite, qui gagneraient à être mises en valeur par une catégorie Littérature.

 

 

On en compte aujourd'hui 14, parmi lesquelles Science et technologie, People et blogs (sic !), Animaux, Humour, Jeux, ou Éducation. Or, l'absence d'une catégorie littéraire ou dédiée se fait sentir.

 

Évidemment, YouTube sert bien plus à regarder des vidéos de chat qui se cachent dans des cartons ou des séquences dignes de vidéo gag. Qu'aurait-on à gagner de trouver une telle catégorie ?

 

Au hasard, prenons la possibilité de concentrer les bandes-annonces de livres, qui deviennent une véritable mode. Sans parler de celles réalisées pour des BD. De même, on accéderait à des interviews, mieux classées, donnant alors aux auteurs une autre visibilité. Car c'est bien de cela qu'il s'agit : être présent sur internet est une chose. Être visible - et vu - en est une autre, bien plus complexe.

 

Après tout, un auteur est un créateur, et qui sait ce qu'il pourrait tirer d'un espace entièrement dédié ? En retrouvant des vidéos réalisées par d'autres, ne pourrait-on pas envisager qu'il s'en inspire ? Des lectures-performances d'un nouvel âge ?

 

Et qui sait si les enseignants ne pourraient eux-mêmes pas y puiser des ressources pédagogiques intéressantes et exploitables dans leurs cours ?

 

Un combat comme un autre, après tout...

 

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.