Pour Walmart, 9 $ pour un livre papier n'a rien de rapace

Clément Solym - 23.11.2009

Edition - Justice - Walmart - prix - livre


Avec Amazon et Target, Walmart s'est fait épingler pour sa politique tarifaire en matière de livres, particulièrement agressive, estimaient les intéressés (éditeurs, principalement...) lorsque l'on arrivait à trouver des ouvrages récents, comme ceux de Stephen King ou John Grisham, vendus pour 9 $. L'American Booksellers Association y était allé de son petit compliment, félicitant cette charitable incitation (hem...) à la lecture pratiquée par le supermarché.

Mais Raul Vasquez, directeur général de Walmart.com a balayé d'un revers de la main les protestations de l'ABA pour qui cette baisse de prix permanente devait insupportable, évoquant même des pratiques illégales.

« En général, la question est de savoir si oui ou non vous avez l'intention de vous servir de cette facturation pour mener quelqu'un à la faillite », explique le directeur, âgé de 38 ans. « Ce n'est pas notre cas : nous avons été les leaders dans le prix des livres durant des mois avant que notre programme ne soit annoncé. » Autrement dit : vos récriminations, on s'en cogne...

La justice américaine a pourtant été saisie par l'ABA, afin d'enquêter sur ces prix défiant toute concurrence - et celle des librairies tout particulièrement. Ce à quoi les libraires avaient rétorqué que les livres frappés par de telles réductions n'étaient généralement pas ceux que leurs clients venaient acheter.

Il n'empêche ! Les neuf membres du Conseil d'administration de l'ABA, représentant les libraires indépendants, ont réclamé l'ouverture d'une enquête. Et tout particulièrement après que les trois revendeurs (Walmart, Amazon et Target) ont réussi à mettre en vente des ouvrages papier pour 9 $, alors qu'ils étaient disponibles à la vente pour 25 à 35 $.

Pour l'heure, Gina Talamona, porte-parole au ministère de la Justice a refusé de commenter la demande de l'ABA et cette dernière n'a pas d'autres déclarations à faire sur le sujet. L'un des problèmes majeurs suscités par ces prix plancher, c'est que les indépendants en étaient arrivés à se fournir chez les marchands cités...