Pourquoi Apple ne percera pas dans le marché du livre numérique.

Clément Solym - 09.09.2011

Edition - Société - livre - numerique - apple


Martin Hoscik est journaliste à EbookMagazine, et un bon client d’Apple. Mais iBooks ne fonctionnera jamais pour lui : fonctionnalités en retard, mal implémentée. C’est une catastrophe.


Pour M. Hoscik, l’application iBooks sur iPad est « la moins excitante des magasins d’Apple jusqu’ici ». C'est pourtant par elle qu'il faut passer pour lire des livres numériques, et en acheter. Il n’y a aucune innovation. Et les fonctions les plus basiques comme le mode de nuit ou le partage avec les amis n’existent pas. Il ne serait pourtant pas difficile d’ajouter un thème à l’iBooks.

 

On aurait pu penser qu’Apple intégrerait iBooks avec les autres produits comme sa ligne d’ordinateurs portables et fixes, mais il n’en est rien. Comme si c’était le cadet de leurs soucis. Il n’existe d’ailleurs toujours pas de système de collection affichée sous forme de dossier et fichiers Mac.


La floraison d’applications concurrentes avec du contenu propre n’est donc pas étonnante. Tout le monde s’y met, des presses québécoises aux vendeurs de manuels scolaires en passant par Amazon

Le billet de M. Hoscik