Pourquoi Faulkner écrivait : s'amuser, avant tout ?

Xavier S. Thomann - 26.02.2013

Edition - Société - William Faulkner - Université de Virginie - Enregistrements


S'il y a bien un écrivain dont les témoignages nous importent, c'est William Faulkner. Ce géant des Lettres du vingtième siècle a encore quelques trucs à nous apprendre. C'est donc avec plaisir que l'on prend connaissance des enregistrements et des transcriptions de ses conférences à l'université de Virginie en 1957 et 1958

 

 

William Faulkner historic marker - St. Peter's Cemetary

Gary Bridgman, CC BY 2.0

 

 

À cette époque, il était le writer-in-residence de l'université, qui fut ainsi sa deuxième maison pendant quelque temps. Le site est un peu lent à fonctionner, ce qui peut être agaçant à la longue, mais cela vaut largement le détour, même si la lecture d'Absolom, Absolom! vous a paru des plus ardues. Heureusement, l'homme public est parfaitement compréhensible et souvent drôle. 

 

S'ajoute à cela un charmant accent du sud des États-Unis, que l'on associe volontiers d'habitude aux rednecks. Mais Faulkner n'a rien d'un rustre. 

 

Trêve de plaisanterie, il faut signaler que l'université possède de nombreux enregistrements des écrivains qui sont passés par l'université pour parler littérature. À ce propos, Faulkner explique comment il en est venu à l'écriture, grâce à sa rencontre avec l'écrivain Sherwood Anderson. Ce dernier a été éclipsé par Faulkner, pourtant il a écrit quelques très bons livres, Winesburg, Ohio par exemple.

 

Les deux hommes se sont donc rencontrés à la Nouvelle-Orléans dans les années vingt et quelques bouteilles de whisky plus tard, Faulkner commençait l'écriture de son premier livre, tellement absorbé que le couple Anderson pensait qu'il était fâché avec eux. 

 

Finalement, à en croire le maître, écrire un chef-d'oeuvre n'est pas trop compliqué : « J'ai commencé à écrire un livre, et j'ai tout de suite trouvé ça amusant, j'aimais ça et cela m'a tellement intéressé que j'en oubliais M. Anderson. » Ensuite, son ami le fait publier par son éditeur. Aussi simple que cela. La suite est connue. 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.