Pourquoi Musso est roi des ventes de livres 2019, alors qu'Astérix vend plus ?

Nicolas Gary - 16.01.2020

Edition - Economie - Guillaume Musso - Astérix fille Vercingétorix - ventes livres 2019


2019 voit, pour la 9e année consécutive, Guillaume Musso remporter la palme des écrivains : il dépasse ses camarades de jeu d’une fantastique longueur, écoulant plus de 1,4 million d’exemplaires (en grand format ou poche). Moins qu’en 2018, certes, mais la baisse est pour le coup globale.


ActuaLitté, CC BY SA 2.0 / © Hachette collections
 

Le top 10 des vendeurs de livres représenterait 21 % du chiffre d’affaires de l’industrie du livre et des ventes (sic !), pour la catégorie fiction française. Mais en 2019, les chiffres sont moins bons pour tout le monde, indique un responsable de GfK au Figaro, qui communique ce classement.

En effet, chez les romanciers francophones, entre 2018 et 2019, on constate une différence de l’ordre de 1,5 million de livres. Alors, quid ? Eh bien donc, Musso, roi des ventes. Ensuite, viennent : 

Michel Bussi : 946.008 exemplaires
Virginie Grimaldi : 755.819 exemplaires

pour achever le podium des trois premières médailles. Les autres n’en font pas moins envie.

Marc Levy : 744.544
Aurélie Valognes : 683.338
Raphaëlle Giordano : 631.609
Agnès Martin-Lugand : 592.279
Franck Thilliez : 585.072

La délicieuse surprise pour Antoine Gallimard — mais qui connaissait déjà ces chiffres depuis quelques semaines — c’est l’arrivée de Houellebecq à la 9e position, avec ses 560.000 exemplaires écoulés, principalement de son roman Sérotonine.

Enfin, en dixième place, arrive Valérie Perrin avec 503.867 exemplaires. 
 

Mais gare à ne pas tomber dans la marmite


Qui a donc disparu ? Joël Dicker, qui était 3e l’an passé, Pierre Lemaître ou encore Françoise Bourdin et Franck Thilliez. Tout cela est bel et bon, mais ce que l’on pourrait ne pas comprendre, c’est l’absence d’Astérix, annoncé comme la super-star de 2019, justement par GfK à plusieurs reprises, ou encore l'Observatoire de la librairie dans son bilan 2019. Remarque intéressante que nous glissait ce matin un éditeur BD.

Contacté par ActuaLitté, l'institut statistique précise que le top auteur du Figaro « regroupe les ouvrages d’un seul et même écrivain, classé par quantités vendues en 2019 dans le segment de niveau 2 Fiction moderne en Littérature française (auteurs français ou francophones uniquement), tous formats confondus ».

De la sorte, Sylvain Tesson, malgré ses 750.000 exemplaires vendus en 2019 n’y figure pas – une partie des ventes provient de son prix Renaudot, attribué en catégorie essai à La panthère des neiges, (363.921 exemplaires écoulés à date, données GfK, première semaine de 2020).

De la même manière, Astérix et la fille de Vercingétorix, qui affiche un joli 1,59 million d’exemplaires vendus (1.590.928 précisément, données GfK, idem), n’apparaît pas, ne relevant pas des critères retenus.

Jean-Yves Ferri et Didier Conrad, repreneurs des irréductibles sont les véritables meilleurs vendeurs de 2019 – selon GfK, leur précédent album, Astérix et la Transitalique, s’était écoulé à 1,75 million d’exemplaires (1.753.041, données GfK tout pareil).

Mais au final, Astérix ou Guillaume Musso, le vrai grand vainqueur, c’est avant tout le groupe Hachette Livres : les éditions Albert René, qui publient le petit Gaulois, et Calmann-Levy, qui commercialise Guillaume Musso, sont tous deux des filiales du groupe – qui profite amplement de cette dose de potion magique. 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.