Pourquoi sommes-nous malades lorsque nous lisons en voiture ?

Orianne Vialo - 09.08.2016

Edition - Société - lire voiture malade - perception lire voiture - mal des transports lire


Pourquoi certaines personnes ont-elles le mal des transports ? Et, pire encore, pourquoi est-on plus facilement malade en lisant lors des trajets en voiture ? Le neuroscientifique Dean Burnett, auteur de l’ouvrage Idiot Brain : What Your Head Is Really Up To (W.W. Norton & Company, 2016) explique que notre cerveau pense à tort... qu'il a été intoxiqué.

 

Domaine public

 

 

Le scientifique travaille à l’université de Cardiff, au Centre de l’éducation médicale, dans le département de psychiatrie. Dans son ouvrage, il explique que le cerveau humain n’est pas infaillible. Le mal des transports fait partie des nombreuses faiblesses de l’organe. Il précise que le thalamus, une partie du cerveau qui sert à intégrer et à relayer l’information entre les hémisphères cérébraux, recueille tous les signaux sensoriels du corps.

 

Mais dans une voiture, ces informations sont beaucoup trop variées : vos muscles sont immobiles, et pourtant vos yeux observent que vous vous trouvez en mouvement. 

 

« Le cerveau reçoit des messages contradictoires. […] Il y a une discordance sensorielle, et la seule chose capable de provoquer ce genre de décalages sensoriels est une intoxication par du poison, ou une neurotoxine — une toxine agissant sur le système nerveux. Le cerveau pense donc qu’il a été empoisonné. Et pour se débarrasser de ce poison, il va tenter de vous faire vomir, pour l'évacuer. » 

 

En conséquence, vous êtes malades uniquement parce que votre cerveau reçoit beaucoup trop de signaux contradictoires, qui le poussent à la confusion. Et lire en voiture ne fait qu’aggraver la situation. « Pour certaines personnes, regarder par la fenêtre permet d’enrayer cette situation. Mais lorsque vous lisez, vous êtes concentré sur votre page, vous vous fermez aux informations visuelles extérieures. Ce genre de comportement augmente la disparité sensorielle. » (via NPR)

 

Interrogé par le New York Times, un autre scientifique, le Dr. Michael G. Stewart, président du département d'oto-rhino-laryngologie au New York-Presbyterian Hospital, avait déclaré que le fait de lire en voiture perturbait vos sens puisque vos yeux voyaient quelque chose, et votre corps en ressentait une autre.

 

« Les vertiges sont provoqués par votre sens du mouvement [...] Votre sens de l’équilibre fonctionne grâce à trois entrées : l’entrée visuelle, le sens de la position — appelée proprioception — et l’entrée de l’oreille interne, qui mesure l’accélération et le mouvement. Lorsque l’une de ces entrées n’est pas correctement synchronisée, vous vous sentez étourdi » expliquait-il. 

 

« Le problème avec la lecture en voiture, c’est que votre vision est fixée sur un objet qui ne bouge pas, mais votre corps et l’oreille internet perçoivent le mouvement. La lecture en transports peut donc induire le vertige, dans certains cas ».

 

Le meilleur remède ? Regarder régulièrement par la fenêtre du véhicule, pour tenter de calmer les vertiges, ou tout simplement prendre une bonne paire d'écouteurs et lancer un livre audio.