Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

PPR affiche de bons résultats, malgré une contre-performance de la Fnac

Clément Solym - 28.10.2011

Edition - Economie - PPR - fnac - recul


Le groupe PPR est en bonne santé pour ce troisième trimestre 2011 même si le recul des ventes dans la distribution (Fnac et Redcats) s'est accéléré. Ce sont les secteurs du luxe et du sport/lifestyle ont sauvé PPR. Ainsi, le groupe a pu afficher une hausse de 8 % de ses ventes à 3,85 milliards d'euros.

On notera que le secteur du luxe se porte très bien. Les enseignes de luxe de PPR ont enregistré des ventes en hausse de 23,1 % ayant généré 1,28 milliard d'euros au troisième trimestre. Le secteur sport/lifestyle de PPR a lui rapporté des ventes en hausse de 17,8 % à 923,7 millions d'euros.

 


Seule ombre au tableau, la distribution et notamment la Fnac qui enregistre une baisse des ventes de 4 % à 959 millions d'euros. En France, plus précisément, la progression de la vente en ligne n'aura pas rattrapé les performances de la Fnac en baisse de 6 %.

 

Jean-François Palus, le directeur financier de PPR a tout de même nuancé ces mauvais résultats en expliquant que la Fnac et Redcats « ont bien résisté dans un environnement de marché très défavorable en France et en Europe du sud ».

 

On notera enfin que le secteur de la distribution (Fnac et Redcats) qui est destiné à être vendu, en dépit des protestations de son patron, Alexandre Bompard, représente encore la moitié du chiffre d'affaires du groupe.