Précarisation de la situation des journalistes

Victor De Sepausy - 13.01.2014

Edition - journaliste - profession - situation


La profession de journaliste continue de se précariser, selon l'étude « De quoi vivent les journalistes », publiée par la Société civile des auteurs multimedia (Scam) en novembre 2013, rapporte La Croix.

 

Cette situation s'est accompagnée logiquement, en 2013, d'une chute du nombre de cartes de presse attribuées : 36 823 attributions en 2013, contre 37 012 en 2012 et 36 815 en 2011. Il faut, pour l'obtenir, justifier d'au moins 50 % de revenus issus des activités de presse.

 

La profession compterait 25 % de journalistes précaires, avec une féminisation chaque année plus importante : 46 % des journalistes français sont des femmes, contre 45,75 % en 2012. Mais cela reste un métier que l'on apprend sur le tas, avec seulement 16,7 % des titulaires d'une première carte de presse à être sortis d'une école de journalisme reconnue.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.