Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Présidentielles, législatives : des idées pour la librairie indépendante

Clément Solym - 01.03.2012

Edition - Librairies


Estimant probablement que la période pour faire entendre sa voix serait des plus propices actuellement, le Syndicat de la librairie française vient de publier un petit fascicule à l'attention des présidentielles et des législatives de 2012.

 

Et probablement de leurs candidats respectifs… 

 

Le SLF diffuse donc une série de propositions pour la librairie indépendante « invite les candidats à l'élection présidentielle et aux élections législatives à intégrer la question de l'avenir de la librairie à leurs projets en matière de politique culturelle. Le maintien d'un réseau de librairies indépendantes est un enjeu capital pour la diversité de la création éditoriale, pour le développement de la lecture comme pour le dynamisme des territoires et l'emploi local ».

 

 

 

En tout, ce sont douze propositions qui vont égayer la vie des politiques actuellement en campagne, avec un premier point implacable : le rôle irremplaçable des librairies et l'économie menacée que les 3000 établissements indépendants représentent. 

 

Or, le SLF est également force propositions, évoquant plusieurs leviers possibles pour le développement de l'activité. Parmi les solutions envisagées, le SLF évoque la possibilité de créer un poste de « médiateur du livre pour faire respecter le prix unique du livre et équilibrer les relations entre les libraires et leurs fournisseurs ».

 

Enfin, la cause numérique sera également entendue. « Près d'une centaine de libraires vendent d'ores et déjà des livres numériques. Ce chiffre témoigne de leur volonté de prendre leur place sur ce nouveau marché. L'enjeu pour eux est de continuer ainsi à offrir aux lecteurs l'ensemble des modes d'accès aux œuvres et de préserver leur chiffre d'affaires. »

 

Et pour ceux qui se posaient la question, la librairie dans les nuages du SLF est toujours sur les rails. 

 

La librairie est engagée dans la mise en place d'un mode alternatif de distribution du livre numérique franco-européen. Il s'agit du modèle ouvert bâti sur la base de la technologie du « cloud computing » (bibliothèque dans les nuages). Ce modèle permettra à l'internaute de pouvoir choisir librement son libraire et d'en changer à sa guise comme dans l'univers physique. Les fichiers achetés seront stockés dans la bibliothèque personnelle de l'internaute et accessibles à partir d'une grande variété de tablettes et liseuses et sous de nombreux formats. La pérennité de l'accès à cette bibliothèque sera garantie dans le temps même si l'internaute change de lecteur numérique et si les formats évoluent. Un prototype est en cours d'élaboration. Il associe des libraires, des éditeurs (Editis, Gallimard, Seuil-la Martinière et Flammarion) et des opérateurs techniques (Orange, SFR, ePagine). Un soutien public dans le cadre des Investissements d'avenir a été sollicité pour ce projet.

 

Les douze propositions sont les suivantes 

  1. Considérer le livre comme un bien de première nécessité auquel doit s'appliquer le taux super réduit de TVA
  2. Renforcer les moyens d'intervention du Centre national du livre en faveur des librairies
  3. Doter un fonds d'aide aux librairies indépendantes grâce à une contribution prélevée sur les ventes de livres des « pure players » sur Internet
  4. Renforcer le label «Librairies indépendantes de référence« (LIR) en faisant bénéficier les librairies labellisées de nouveaux dispositifs d'aide et en généralisant les exonérations de Contribution économique territoriale dont elles peuvent bénéficier
  5. Mettre en place un médiateur du livre pour prévenir les conflits et rééquilibrer les relations entre les libraires et leurs fournisseurs
  6. Mieux encadrer les marchés publics de livres afin que les librairies n'en soient pas évincées
  7. Faciliter l'intervention des collectivités locales en assouplissant le cadre juridique
  8. Contenir la progression des loyers des librairies
  9. Favoriser la transmission des librairies en allégeant la fiscalité
  10. Engager une réflexion sur la suppression des rabais sur les ventes de livres
  11. Soutenir le «modèle ouvert« de distribution numérique
  12. Renforcer les actions en faveur de l'incitation des jeunes à la lecture

 

 

L'intégralité du document est accessible à cette adresse.