Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Prêt d'ebook : les nouveautés de Hachette à 300 % du prix public

Nicolas Gary - 05.06.2014

Edition - Bibliothèques - Réseau Carel - Numilog ebooks - prêt livres numériques


Ayant souscrit aux services de Numilog, pour proposer une offre de prêt de livres numériques, certaines bibliothèques du Réseau Carel se sont trouvées fort dépourvues en mai dernier. En effet, selon nos informations, le libraire, qui dispose d'une exclusivité historique sur les livres du groupe Hachette aurait réalisé « d'importants changements, affectant sans préavis les conditions de vente des titres ». Le tout a manifestement été découvert dans un courriel, « avec stupéfaction ». 

 

 

 

 

Le président du Réseau Carel, Denis Llavori, rappelle que « Numilog est le distributeur numérique exclusif des titres du groupe Hachette pour les bibliothèques ». Ce qui implique le groupe, mais également ses différentes maisons d'édition - Grasset, Fayard, Stock, etc. « L'ensemble des titres numériques du groupe représente une part très importante du catalogue Numilog à destination des bibliothèques », note le réseau Carel.

 

Ont été constatés

  • la suppression de la formule d'abonnement choisie par un grand nombre de bibliothèques, car elle avait l'avantage de permettre l'accès simultané par trois utilisateurs
  • une hausse tarifaire radicale, allant jusqu'à 300 %

 

« Il est à craindre que les bibliothèques clientes de Numilog ne puissent plus actualiser leur offre de livres numériques, à de telles conditions, voire, pour un certain nombre d'entre elles, suspendent le service. » Or, dans le contexte actuel, les bibliothèques jouent « un rôle important et reconnu dans le développement de la lecture numérique », qui est « encore en phase de démarrage ». Et dans le même temps, les collectivités font face à des diminutions budgétaires connues.

 

Réseau Carel prend acte et regrette « ces modifications brutales et unilatérales, qui contrastent avec les efforts que font par ailleurs les acteurs du livre numérique pour trouver des terrains d'entente ». 

 

Numilog se défausse : Hachette seul fixe les prix

 

Sollicité par ActuaLitté, Denis Zwirn, PDG de la société Numilog, tient à apporter quelques précisions. Sur les 450 éditeurs que compte son offre, elle ne concerne qu'une cinquantaine de maisons, « uniquement celles du groupe Hachette, pas les maisons distribuées, et hors pôle universitaire ». Dunod n'est donc pas concerné. « L'offre n'est pas celle de Numilog  : nous sommes distributeurs du groupe Hachette, qui fixe les conditions de sa politique commerciale. Nous ne faisons que l'appliquer. »

 

Concrètement, les modifications portent sur les nouveautés : leur tarif augmente bien, pour les livres qui ont moins d'un an. Ils seront vendus aux bibliothèques pour trois fois le prix public de l'ebook. Pour les ouvrages ayant plus d'un an, le prix sera 1,5 fois celui du prix public de l'ebook.  

 

L'offre actuelle de Numilog s'oriente autour de trois propositions :

  • acquisition (ou achat) pérenne, avec un seul accès simultané
  • achat renouvelé, avec trois accés simultanés
  • offre de bouquet, avec accès illimité

 

Et effectivement, l'offre d'achat renouvelé va bien être amenée à disparaître. À ce jour, 55 à 60 % des établissements clients de Numilog ont opté pour la formule d'achat, qui répond à une certaine logique de conservation. Et particulièrement pour les bibliothèques de l'environnement Carel. Le distributeur regrette d'ailleurs que le Réseau Carel lui impute la responsabilité de ces modifications.

 

Selon nos informations, Hachette serait le seul éditeur, en France, a avoir mis en place cette politique. « Bien entendu, le groupe Hachette représente une part significative, de nos ventes aux bibliothèques, mais le pôle universitaire Dunod, Armand Colin, représente une part importante de cet ensemble. » 

 

La question sera maintenant de savoir si, en période de restrictions budgétaires, les établissements pourront suivre cette évolution. Denis Zwirn souligne que plusieurs bibliothèques ont contacté sa société, « mais aucun mouvement de désabonnement n'a été constaté pour le moment ». Il faudra, par la suite, analyser avec le groupe Hachette les résultats, à partir des différentes remontées que le distributeur pourra recueillir. Quant à intervenir auprès du fournisseur, pas question : l'éditeur reste maître de son offre.

 

Il semble que le groupe Hachette opère une homogénéisation de sa politique tarifaire, en appliquant les mêmes conditions en France que celles pratiquées outre-Atlantique. « Chaque éditeur, chez les Anglosaxons, a ses propres facteurs multiplicatifs, et des modalités qui sont propres à chacun. C'est une pratique qui semble courante, chez les Américains, que d'harmoniser leurs offres commerciales à destination des bibliothèques, sur les différents territoires où elles sont proposées », nous précise un observateur.  

 

Nous avons sollicité le groupe Hachette Livre, et mettrons à jour cet article en fonction de leurs réponses.