Prêt Numérique en Bibliothèque : le coût pour les établissements du livre numérique

Nicolas Gary - 16.12.2014

Edition - Bibliothèques - PNB ebooks - France bibliothèques - prêt numérique


Exclusif : Fleur Pellerin a conclu les 8e Assises de la bibliothèque, avec la signature d'un accord multipartite, portant sur les défis de l'offre de livres numériques. Douze recommandations validées par dix organisations professionnelles, que la ministre a largement saluées : « Nous sommes arrivés à un accord remarquable pour l'avenir du livre numérique et des services publics culturels. »

 

Broken Piggy Bank

Images Money, CC BY 2.0

 


À l'heure actuelle, une grande expérimentation est en cours, Prêt Numérique en Bibliothèque. Or, si les Assises des Bibliothèques consacraient l'avènement de PNB, les enthousiasmes avaient été rapidement refroidis, façon douche écossaise glacée. Amazon décidait de présenter son offre Kindle Unlimited en France, au mépris, peut-être, de la législation sur le prix unique du livre numérique, mais surtout, avec une solution qui semblait particulièrement attractive.

 

L'offre PNB actuelle serait constituée de 11.546 titres théoriques, mais 9800 en pratique, soit moins de 7,5 % de l'offre totale de livres numériques disponibles en France – catalogue estimé à 150.000 titres disponibles, ou 200.000 exemplaires selon les données du Syndicat national de l'édition. PNB aurait donc une offre compris entre 6 et 8 % de l'ensemble du catalogue d'ebooks français actuel. Un chiffre que l'on pourra mettre en relation avec les 20.000 ebooks en français présents dans Kindle Unlimited proposé pour 10 € mensuels.

 

ActuaLitté et SavoirsCom1 ont ainsi pu établir un panorama prospectif des coûts pour les différents établissements. Considérant les données fournies par le Service Livre et lecture, et les multiples données disponibles aujourd'hui sur le marché du livre en bibliothèques, plusieurs faits saillants ressortent de l'analyse.

 

Différents éléments notables apparaissent, quand on mesure le niveau d'investissement financier nécessaire des établissements publics. Pour exemple, si un établissement situé dans une ville de plus de 100.000 habitants consacrait l'intégralité de son budget de ressources numériques, elle ne pourrait disposer que de 19,4 % de l'offre de PNB. On descend à 5,06 % pour un espace situé dans une commune de 40.000 à 99.999 habitants.

 

Le premier dispose de 33.325 € alloués aux acquisitions de ressources numériques, le second, de 8690 €. Les écarts de budget tournent alors autour de 1300 %, entre le budget annuel pour faire vivre un fonds PNB, et le montant consacré en 2012 pour les ressources numériques, et pas seulement pour les ebooks.

 

Pour le premier, le budget nécessaire à débloquer pour acquérir, au lancement, l'intégralité du catalogue de l'offre PNB serait de 9,07 millions €, et de 2,62 millions € pour le second, selon le coût moyen d'un livre numérique dans PNB. Et il faudra compter respectivement 48.900 € et 128.390 € annuels en moyenne, pour acquérir les nouveautés. Les bibliothécaires seront ravis d'apprendre que leur budget vient d'exploser...

 

Le reste des données est à retrouver dans l'infographie qui suit.