Prêter des livres numériques en bibliothèque : Macmillan expérimente

Antoine Oury - 09.03.2020

Edition - Bibliothèques - pret livres bibliotheque - macmillan pret livres - bibliotheques macmillan


Depuis plusieurs mois, le groupe américain Macmillan a décidé de réformer largement sa méthode de mise à disposition des livres numériques de son catalogue au sein des bibliothèques américaines. Et pas pour le plaisir des bibliothécaires, qui dénoncent un racket des établissements, avec des prix trop élevés pour des accès trop réglementés. Le groupe envisage trois autres modèles, qu'il a présentés, mais les professionnels restent dubitatifs...

Pan Macmillan - London Book Fair 2019
(photo d'illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


Au grand désespoir des bibliothécaires américains, le groupe Macmillan a décidé, de manière unilatérale, de considérablement compliquer l'accès à certains livres de son catalogue : les nouveautés. Assurant que la mise à disposition de ces derniers au format numérique dans les bibliothèques avait un impact important sur les ventes, l'éditeur propose un modèle bien particulier, où l'exemplaire numérique, nécessairement unique dans le catalogue, coûte 30 $.

Une fois une période de 8 semaines écoulée, tout exemplaire numérique supplémentaire coûte 60 $, avec la possibilité de ne prêter chacun d'entre eux qu'une seule fois. Un modèle inflexible, signalent les professionnels, et coûteux pour les finances des bibliothèques : un grand mouvement de boycott de Macmillan s'est organisé ces derniers mois, aussi bien aux États-Unis qu'au Canada.

Interpelé sur ce modèle délicat, le groupe américain a ouvert de nouvelles discussions avec l'association des bibliothécaires américains (ALA, American Library Association) et a proposé trois modèles qui expérimentent d'autres conditions d'accès, avec d'autres tarifs.

Le premier est assez similaire à celui mis en place actuellement : jusqu'à 80 $ l'exemplaire les 8 premières semaines après la parution, puis 60 $ jusqu'à 1 an après la parution, et 50 $ ensuite. Ce tarif se comprend pour l'achat d'un exemplaire, ou plutôt d'une licence de prêt d'une durée de deux ans seulement, qui autorise un seul prêt à la fois.

Le deuxième modèle s'appuie sur un paiement par emprunt, avec 70 % du prix de l'exemplaire numérique par emprunt les 8 premières semaines, 40 % de ce prix entre 8 semaines et 1 an après la parution, et enfin 20 % du prix le reste du temps. Ici, pas de limite dans le nombre de prêts, y compris en simultané, puisque chaque emprunt apporte directement des revenus à l'éditeur.

La troisième proposition, enfin, propose un pack à 70 $ pour 10 emprunts d'un même exemplaire numérique, avec une expiration de cette licence au bout de 8 semaines. Ensuite, entre la 8e et la 16e semaine après la parution, il faudra compter 60 $, puis, entre la 16e et la 26e semaine après parution, 40 $, et enfin 20 $ pour le même pack après la 26e semaine. L'ensemble des modèles est résumé à cette adresse.

Si les discussions se poursuivent, ReadersFirst, une organisation réunissant 300 bibliothèques du monde entier pour effectuer un travail de lobbying visant à faciliter le prêt de livres numériques, a déjà commenté les propositions, soulignant pour commencer que l'idée d'un prix dégressif dans le temps était déjà un premier pas. Pour le reste, le paiement à l'emprunt semble trop risqué pour la constitution des catalogues, un succès débouchant alors sur des coûts astronomiques pour les établissements.
 
Selon l'organisation, la solution idéale serait un mélange de différentes propositions, avec une différenciation selon les titres : « Tous les livres ne sont pas égaux — et tous ne sont pas des best-sellers très demandés », note ReadersFirst. Quelque soit le modèle adopté, il semble en tout cas que les bibliothécaires passeront une partie non négligeable de leur temps à gérer les licences au sein de leur catalogue numérique...


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.