Prime dominicale : nouvelle grève ce dimanche 12 septembre

Clément Solym - 09.09.2010

Edition - Bibliothèques - bibliothèques - mediathèques - ouverture


C'est toujours autour des fameux 100 € de prime pour le travail dominical que s'opposent les syndicats et la mairie de Paris. Or, manifestement, rien n'a évolué dans le sens des revendications de l'intersyndicale...

Depuis la grève largement suivie du 5 septembre, les négociations espérées et attendues n'ont pas eu lieu. Elles concernent l'augmentation de la prime versée pour le travail dominical, établie à 75 € net par la Ville de Paris et que les syndicats souhaitent voir réévaluée à 100 € net.

Dans un communiqué faisant état des diverses déclarations formulées dans la presse, l'intersyndicale persiste, face à des « réponses de la Ville de Paris et des adjoints au Maire se passent de commentaires ».

Par ailleurs, les trois établissements auparavant concernés par ce travail du dimanche, Truffaut (1er), Yourcenar (15e) et la nouvelle médiathèque Duras conçue par l’architecte Roland Castro dans le 20e, pourraient être bientôt quatre, avec l'arrivée prochaine de Picpus-Hélène Berr, a ainsi évoqué Christophe Girard, adjoint au maire de Paris chargé de la culture.

Un nouvel appel à la grève a ainsi été lancé, en réaction immédiate à ces propos : « Devant le mépris affiché par la Mairie de Paris, la grève continue donc. Un préavis a été déposé pour le dimanche 12 septembre. La municipalité n’a toujours pas proposé de réunion de négociations, et contrairement à ce qu’elle affirme, ne semble pas se préoccuper du service public et des conditions de vie et de travail de ses personnels. »

Le préavis est déposé ce jour même. Et un nouveau rassemblement est prévu, devant Marguerite Duras, à 15 h.