Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Print on Demand Worldwide lance le Great British Bookshop sur le web

Julien Helmlinger - 28.11.2013

Edition - Librairies - Great British Bookshop - Librairie - Print on Demand Worldwide


Mise en orbite d'ici le mois de décembre prochain, par la société d'impression de livres et de distribution d'ebooks Print on Demand Worldwide, la future librairie en ligne The Great British Bookshop entend proposer aux internautes une sérieuse alternative à Amazon. Le concept s'appuiera sur le principe d'impression à la demande, combiné avec le commerce de gros à destination d'autres boutiques.

 

 

 

 

Comme le présente Kathy Allen, directrice marketing senior : « C'est vraiment difficile de rivaliser avec Amazon, qui constitue une force énorme, mais pour les éditeurs nous voulons être une alternative viable - cela ne nécessite pas beaucoup de ressources pour produire des livres avec nous. Pour les consommateurs, il ya un rejet silencieux , mais croissant [d'Amazon] et nous espérons en profiter lorsque cela est possible. »

 

Pour la société, l'expansion de ses services au commerce de détail est une manoeuvre naturelle. Celle-ci devrait répondre à une demande émanant des éditeurs qui peuvent se sentir rançonnés par les exigences du géant américain en matière de discount. Si le site a été originellement conçu comme une plateforme destinée à l'impression à la demande et la vente au détail généraliste, son concept s'est rapidement élargi au commerce de gros.

 

En collaboration avec divers partenaires grossistes, le Great British Bookshop entend bien offrir une large variété de livres afin d'éviter que ses clients ne trouvent pas leur bonheur sur la plateforme et finissent par se tourner vers un autre vendeur. Est d'ores et déjà annoncé un catalogue de quelque 230.000 titres fournis par des grands éditeurs comme d'autres de niche. Les maisons partenaires devraient être chouchoutées et se voir proposer un lot d'avantages.

 

Une équipe d'une dizaine de personnes est déjà à pied d'oeuvre sur la plateforme. Celle-ci devrait être ouverte à un premier panel d'usagers, d'ici la mi-décembre, avant le véritable lancement officiel. Si le succès est au rendez-vous, la firme pourrait bien renouveler le concept avec d'éventuelles Great American Bookshop et Great European Bookshop.