Prix des ebooks : Sony réclame des prix plus bas

Clément Solym - 28.08.2009

Edition - Economie - Sony - prix - ebook


Il semblerait que non seulement l'offre en matière de livres numériques ne convienne pas à Sony, qui a expliqué ce matin pourquoi son Reader Daily ne sortirait pas tout de suite en Angleterre, mais en plus, les tarifs pratiqués sont trop élevés.

Le Japonais a ainsi mis en garde les éditeurs au cours d'une table ronde, durant laquelle Richard Palk, directeur contenu chez Sony s'est fait le porte-parole de la vox populi.

Un consommateurs sachant consommer...

Le consommateur lambda ne comprendrait en effet pas - et on le comprend cela dit - pourquoi le prix du livre numérique était basé sur le prix de la première édition et qu'il retombait une fois la version poche disponible. « Il est normal de s'attendre à ce que le prix descende. La différence de prix entre les livres imprimés et les ebooks devra changer afin de s'accorder avec les attentes des consommateurs. Mais nous sommes dans une phase d'évolution », explique-t-il.

Un problème que le revendeur Fnac avait également évoqué avec nous, estimant, bien évidemment, que le prix des livres numériques était bien trop élevé aujourd'hui, et qu'il fallait parvenir à une réduction d'entre 20 et 30 % par rapport au prix d'un livre papier.

se retrouve quelque peu dépourvu

Au cours de ce rendez-vous qui se tenait à la British Library, à Londres, l'occasion fut donnée de pointer que le Royaume-Uni ne dispose pas d'un prix de référence pour les ebooks. Aux États-Unis, le tarif psychologiquement admis est de 9,99 $, et Sony lui-même a baissé le tarif de ses ebooks au même niveau pour s'accorder avec le marché. Et Amazon, et Barnes & Noble, etc.

Pour le directeur du groupe Random House, Fionnuala Duggan, le fait est qu'Amazon, et ce n'est un secret pour personne, perd de l'argent en vendant des ebooks à ce tarif. « C'est n'est pas un problème pour nous, éditeurs, mais c'en devient un pour les libraires. Comment ripostent-ils à un concurrent qui perd de l'argent sur les ebooks ? » Et si les détaillants veulent des prix plus bas, c'est à eux de faire plus de ristournes ou d'entrer en pourparlers avec les éditeurs.

Selon une étude menée par Waterstone's, le prix moyen d'un livre numérique serait de 6,50 £ (7,30 €), un tarif que le directeur commercial de la chaîne, Neil Jewsbury trouve correct pour ces ouvrages.