Prix unique du livre contre prix inique d'Amazon

Clément Solym - 30.11.2009

Edition - Société - prix - unique - livre


Rendez-vous était pris au Comptoir des mots ce matin et autant immédiatement vous répondre : non, nous n'avons pas trouvé le jus d'ananas. Mais si, nous vous avions parlé jeudi dernier de ce rendez-vous pour les librairies d'Île-de-France qui actuellement reçoivent de petites boîtes contenant deux ou trois choses amusantes destinées à soutenir la loi Lang.

Une défense culturelle


Petit rappel historique d'Yves Fremion, président du MOTif : la loi Lang, celle qui défend pour les livres un prix unique. C'est-à-dire que sur la quatrième de couverture, généralement, un prix est affiché : il est un et indivisible et interdiction de faire des réductions. « Une loi qui a sauvé la chaîne du livre et qui assure une protection en matière culturelle. Il s'agit de défendre le prix unique du livre contre le prix inique d'Amazon, notamment sur les ebooks vendus à 9,99 $ », précise Yves Frémion.

Et c'est pour soutenir cette approche que le MOTif a décidé de lancer une campagne de sensibilisation auprès des librairies, et surtout destinée à toucher le public. « Les attaques contre le prix du livre sont multiples et notamment des marchands en ligne, ou encore de ceux pour qui le livre n'est qu'un produit d'appel au sein de grosses structures de vente », ajoute-t-il.


Un bandeau, bon MOTif

Ainsi, le MOTif a fait imprimer des bandeaux, qui détournent ceux des prix littéraires. Vincent Monadé, directeur du MOTif : « Dans une petite boîte, contenant une lettre à l'attention des libraires ainsi que 60 bandeaux, en trois formats différents et que les librairies pourront placer sur les livres, afin d'interroger les lecteurs et clients. » À partir du 1er décembre, les librairies d'IDF seront donc alimentées, le tout en partenariat avec le Syndicat de la librairie française. « Il s'agit de défendre et expliquer la loi Lang de 1981 auprès du grand public. Le MOTif a organisé une excellente campagne de sensibilisation », nous précise Guillaume Husson, directeur du SLF.


« Le prix unique, c'est le prix de votre libraire, parlez-en avec lui », peut-on lire sur le bandeau. Vincent Monadé : « Notre intention, c'est de dire qu'acheter un livre en librairie, c'est non seulement le même tarif, mais surtout un meilleur service. On a le papier-cadeau, le conseil ou encore la qualité de service et le choix. Cela donne tout de même plus envie que de commander sur le net. »

Le tout en défendant tout type de création, d'oeuvre et par conséquent leurs auteurs. Un dispositif qui empêche de brader les prix, en somme pour garantir une librairie forte. Des choses qu'il est bon de rappeler.