Prix unique du livre : Le PS dénonce un projet scandaleux

Clément Solym - 03.06.2008

Edition - Société - prix - unique - livre


La Fédération interrégionale du livre et de la lecture avait été la dernière à protester énergiquement contre les attaques menées contre le prix unique du livre, et l'entretien mené hier sur France Inter, dans lequel M. Dionis du Séjour est intervenu n'a pas laissé M. Hidalgo de glace.

Anne Hidalgo, secrétaire nationale du PS chargée de la culture vient de s'exprimer, pour déplorer « attaque en règle » et témoigner de son indignation devant un amendement « visant à réduire de deux ans à six mois le délai avant lequel il est interdit de pratiquer un rabais supérieur à 5 % sur les prix des livres ». On précisera cependant que la proposition faite aujourd'hui n'est plus de 6 mois mais d'un an.

Un projet simplement 'scandaleux'

Car « il s'agit clairement d'une scandaleuse attaque en règle contre la loi Lang de 1981 sur le prix unique du livre, loi qui est pourtant ardemment défendue par les éditeurs, les auteurs et les libraires, loi, qui a aussi montré toute son efficacité et sa pertinence, et est l'une des lois cardinales de protection et de régulation des industries culturelles », estime la secrétaire nationale.

« Ballon d'essai ou offensive majeure, initiative orchestrée par le pouvoir ou proposition isolée de parlementaires ? Quoi qu'il en soit, cet amendement s'inscrit dans un contexte général, celui de la tentative de la droite d'opérer un démantèlement généralisé, sous couvert de modernisation et d'adaptation à la mondialisation, de tous les systèmes ou règles qui équilibrent, protègent, défendent », rajoute-t-elle dans un communiqué officiel.

Et d'élargir sa critique à toute la politique actuellement menée par le gouvernement qui, selon elle, « fait eau de toutes parts : réductions budgétaires, étouffement programmé de la télévision publique (...), soumission de la culture et de l'art à la loi du marché ».