Problèmes de droits autour de la biographie de Jean-Luc Delarue

Clément Solym - 25.11.2012

Edition - Les maisons - Jean-Luc Delarue - Elisabeth Bost - Les éditions de l'Archipel


Les éditions de l'Archipel s'attendent au best-seller de l'année avec la sortie, le 5 décembre prochain, de Carnets secrets, l'autobiographie posthume de l'animateur Jean-Luc Delarue, décédé cet été. Elisabeth Bost, ancienne compagne de Delarue, pourrait bien faire capoter ce plan marketing avec une mise en demeure envoyée à l'éditeur, pour l'instant sans suite.

 

 

 

Particulièrement attendue, surtout depuis le mois d'août, l'autobiographie de Jean-Luc Delarue se fait en réalité attendre déjà depuis 2007, et les premières rumeurs de l'écriture pour un rendu de copie chez Léo Scheer. Depuis, l'éditeur a démenti et les éditions de l'Archipel ont finalement hérité de la pépite, ce dernier terme s'appliquant bien entendu aux écrits de l'animateur.

 

L'annonce du décès de ce dernier avait bouleversé le monde de la télévision, mais aussi la ministre Aurélie Filippetti. Au fil des émissions hommages et autres best-of de Confessions intimes,  un proche de Delarue lançait au journal de France 2 :

La seule autocritique qu'il s'autorisait concernait ses réactions impulsives, ses déséquilibres et bouffées d'agressivité. Le livre aurait eu l'impact d'une véritable bombe éditoriale. On peut parler de règlements de compte avec les dirigeants du service public depuis [Jean-Pierre] Elkabach jusqu'à ceux d'aujourd'hui. Il racontait de façon sèche ses conflits, sur un ton incisif, parfois avec humour au fil de retranscription de dialogues. (voir notre actualitté)


Une « bombe éditoriale » qui ébranle visiblement l'ex-compagne de Delarue, qui s'est fendue d'une mise en demeure adressée à l'éditeur, reçue par courrier recommandé ce jeudi 22 novembre. Alain Pons, responsable des relations presse de la maison d'édition, confie à ActuaLitté que les raisons précises de la mise en demeure ne sont pas connues, et qu'il faut s'en tenir, pour l'instant, au communiqué édité par les éditions de l'Archipel.

 

Que voici, dans son intégralité :

Menace de référé pour interdire la publication des mémoires de Jean-Luc Delarue


Par courrier recommandé reçu le jeudi 22 novembre 2012, les éditions de l'Archipel ont été mises en demeure par Mme Elisabeth Bost de « stopper, sans délai, la publication » des carnets secrets de Jean-Luc Delarue et de lui « communiquer le manuscrit original ».
Mme Elisabeth Bost indique son intention, si besoin est, d' « engager en référé une action en justice » visant à empêcher la publication de l'autobiographie de Jean-Luc Delarue, Carnets secrets, à paraître le 5 décembre prochain.

Les éditions de l'Archipel, s'étonnent que :
- la liberté d'expression, érigée en principe constitutionnel, puisse être ainsi niée et menacée ;
- qu'une personne n'ayant pas eu accès au livre, et n'en connaissant donc pas le contenu, veuille priver le public de son droit légitime à l'information ;
- qu'une personne puisse s'opposer à la volonté maintes fois répétée de Jean-Luc Delarue de voir publié le récit de sa vie.

 

Mise à jour du 25 novembre 12h30 :

 

De fait, quelques explications sont parvenues, pour étayer la décision prise par Élisabeth Bost, ancienne compagne du présentateur. « Depuis le décès de Jean-Luc Delarue, son fils Jean, représenté par sa mère, est l'unique titulaire du droit moral de divulgation des oeuvres posthumes », souligne la mise en demeure. Et si l'éditeur, L'Archipel, mettait en avant l'impossibilité de nier ni menacer « la liberté d'expression, érigée en principe constitutionnel », Mme Bost réclame tout de même que la publication de l'autobiographie, prévue pour le 5 décembre soit arrêtée net.

 

Selon la mise en demeure, « en l'espèce, aucun exécuteur testamentaire n'a été désigné par Jean-Luc Delarue, décédé en août ». Et à ce titre, c'est donc le fils de Jean-Luc Delarue, Jean, qui est détenteur de fait, de ces droits. Mais, étant mineur, c'est à sa mère qu'il revient de pouvoir autoriser ou refuser toute publication, étant alors seule habilitée à le faire. 

 

Si le titre, Carnets secrets, est bien prévu, comme on peut le constater dans la base bibliographique professionnelle, Electre, pour l'heure, aucune librairie en ligne ne le propose, même en précommande.