Procès autour du Marché Saint-Pierre : rendez-vous le 15 octobre prochain

Clément Solym - 10.04.2010

Edition - Justice - Marché - saint - pierre


Rendez-vous était donné hier au sein de la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris entre les dirigeants du célèbre magasin de tissus, le Marché Saint-Pierre et l’éditeur du livre Aux malheurs des dames, Parigramme accompagné de l’auteur dudit ouvrage, Lalie Walker. Pourquoi au juste ? Les premiers accusent les seconds d’utiliser dans une fiction un cadre bien réel, celui de leur magasin qui a pignon sur rue et plutôt bonne presse.

Ils reprochent à cette littérature de faire ainsi acte de « diffamation, injure, et préjudice pour atteinte à l’image », rien que ça ! Je vous renvoie à nos articles précédents pour redécouvrir l’ensemble de l’affaire.

Mais, une chose est sûre, le tribunal correctionnel de Paris va encore donner du temps au livre qui, peut-être grâce à cette affaire connaîtra des ventes accrues. Il faudra en effet attendre le 15 octobre prochain pour que se tienne le procès entre les différents acteurs de cette vilaine tragédie…

Tout cela n’arrange pas nos dirigeants dudit commerce qui, prenant les éditeurs pour des hommes perchés sur des tas d’or, demandent deux millions de dommages et intérêts, ainsi que le retrait immédiat de la vente du livre incriminé.

Cette histoire n’en est donc encore qu’à ses débuts…Et nous ne pouvons finalement souhaiter qu’une seule chose, que la fiction rattrape bien vite la réalité : un auteur ayant un brin d’imagination pourrait rapidement nous pondre un beau livre sur cette affaire plus que douteuse…




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.