Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Procès de l'auteur jeunesse Maxime Roussy : coupable de crimes sexuels

Elodie Pinguet - 08.12.2016

Edition - Justice - Maxime Roussy - auteur jeunesse procès - crimes sexuels


Maxime Roussy, auteur de littérature jeunesse, a été reconnu coupable de crimes sexuels et de leurre sur Internet le 5 décembre à Montréal. Sa victime était mineure à l’époque des faits. L’auteur a été incarcéré à la suite du procès.

 

La balance de la Justice - Richdelim, CC BY NC SA 2.0

 

 

C’est le verdict du procès médiatisé d’un célèbre auteur de littérature jeunesse au Canada. Maxime Roussy a été déclaré coupable de pornographie juvénile, leurre par internet, attouchements et d’agression sexuelle armée, et tout ça sur une personne mineure.

 

La victime, dont l’identité est protégée par une ordonnance de non-publication, était une fervente lectrice de Maxime Roussy. Elle le rencontre à ses 11 ans à un salon du livre et ils discutent régulièrement sur internet. Ils ont eu plusieurs relations sexuelles entre ses 14 et 16 ans, généralement dans des motels.

 

Les faits se sont déroulés entre juillet 2006 et 2010. C’est en mars 2011 que la victime a porté plainte. Elle avait conservé plusieurs documents venant appuyer ses propos.

 

Le procès s’est ouvert en début d’année avant d’être reporté durant le mois de juin à l’automne suite à l’hospitalisation de l’accusé. Maxime Roussy n’avait pas souhaité témoigner à son procès, mais a embauché un expert informatique comme témoin.

 

Des documents informatiques présentés par la défense visaient à décrédibiler la victime, qui aurait piégé l’auteur. Cependant, l’expert a par la suite avoué que certains documents qui lui avaient été fournis avaient subi des modifications.

 

La juge Dominique B.Joly a fait part de sa décision en avançant ses convictions sur la présence dans les conversations web de « liens réciproques de vidéos à caractère pornographique, des scénarios sexuels, la description détaillée de scènes sadomasochistes ». Elle fait état de « neuf rencontres lors desquelles il y a eu attouchements de part et d’autre et/ou des relations sexuelles ». 

 

Maxime Roussy est l’auteur de quelques succès de la littérature jeunesse comme la série Pakkal et Le blogue de Namasté. Il est maintenant en détention. La défense fera ses plaidoiries sur la peine courant janvier.

 

 

Via LaPresse.ca