Procès : ils écrivaient les versions jeunesse des classiques de la littérature américaine

Antoine Oury - 20.01.2017

Edition - Justice - procès livres jeunesse - Fredrik Colting - jeunesse copyright


Fredrik Colting, aka Eric Doeringer, et Melissa Medina ont du souci à se faire : ils s'étaient lancé dans l'adaptation de grands récits de la littérature américaine pour en faire des livres adaptés aux enfants. Sur la route, Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur, Diamants sur canapé, L'alchimiste, Le Vieil Homme et la Mer... La liste est impressionnante, tout comme celle des plaignants dans un procès intenté par les ayants droit.

 

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur, version jeunesse, par Fredrik Colting et Melissa Medina

 

 

La petite entreprise d'Eric Doeringer et Melissa Medina est visiblement assez récente, puisque les premières adaptations jeunesse remontent au mois de septembre 2016 : on retrouve ainsi Diamants sur canapé, de Truman Capote, Sur la route, de Jack Kerouac, ou encore 2001, Odyssée de l'espace, d'Arthur C. Clarke, en version pour les enfants.

 

Ces « KinderGuides » proposaient des résumés adaptés aux jeunes lecteurs, ainsi qu'une analyse des différents romans originaux. Tous étaient illustrés, et la qualité des dessins et du design des ouvrages étaient plutôt satisfaisante, voire de qualité professionnelle. Les ouvrages étaient vendus pour 17 € environ en version grand format, sans version numérique disponible.

 

Si les ouvrages originaux avaient été dans le domaine public, le petit commerce des auteurs aurait été plutôt original et bien pensé, mais tous les titres originaux sont encore sous droits. Qui plus est, il s'agit de best-sellers mondiaux, ce qui aurait dû freiner Doeringer et Medina dans ses ardeurs.

 

C'est désormais trop tard : une plainte a été déposée par Simon & Schuster, Penguin Random House et les ayants droit d'Ernest Hemingway, Arthur C Clarke, Truman Capote et Jack Kerouac, rapporte The Bookseller. Selon les plaignants, « chaque livre incriminé n'est rien d'autre qu'une version dérivative, non autorisée, de l'œuvre, reprenant son intrigue, ses lieux, ses thèmes, sa narration, ses personnages ».

 

 

 

En conséquence, les plaignants réclament le retrait des œuvres et le paiement de dommages et intérêts.

 

La plainte est déposée contre Frederik (sic) Colting et Melissa Medina, les coauteurs, mais les illustrateurs des différents livres ne sont pas cités.

 

Visiblement, Eric Doeringer n'en est pas à son coup d'essai en la matière : 60 Years Later : Coming Through the Rye, sa suite non autorisée de L'Attrape-cœurs, avait été interdite aux États-Unis après un procès. Doeringer s'est spécialisé dans l'écriture ou la fabrication d'objets dérivés d'œuvres célèbres, à chaque fois de manière non autorisée, se qualifiant de méta-artiste.