Proche de Gabriel Matzneff, l'écrivain Guy Hocquenghem se voit retirer sa plaque

Gariépy Raphaël - 04.09.2020

Edition - Société - Paris Ville - Plaque polémique - Gabriel Mazneff Guy Hocquenghem


Dans le sillage de l’affaire Matzneff, une plaque portant le nom de Guy Hocquenghem a été discrètement retirée ce mercredi par la ville de Paris. Cet écrivain, militant historique du Front homosexuel d’action révolutionnaire,  était également connu pour avoir tenu des propos pédophiles.
 
 


« Il y a des enfants qui adorent les vieillards, y compris sexuellement », avait déclaré Guy Hocquenghem en mai 1978 sur Antenne 2. Mort en 1988 il était plus connu pour son activité d’écrivain, de journaliste et de militant homosexuel, et avait eu le droit à une plaque hommage en janvier de cette année.

Mais à la suite de l’affaire Mazneff, puis de la démission de l’adjoint chargé de la culture à la Ville de Paris Christophe Girard, le carré de métal, aussi discret soit-il ne pouvait plus décemment rester en place.  Située dans le XIVe arrondissement, dans le quartier de Pernety, la plaque a discrètement été déboulonnée mercredi dernier, révèle Le Parisien. 

Depuis plusieurs semaines des demandes de retraits étaient formulées sur les réseaux sociaux. Dimanche soir le groupe de militantes féministes les Grenades avait symboliquement aspergé le nom de l’écrivain avec du faux sang et écrit au sol ce message  « Ici est honoré un fervent apologiste de la pédocriminalité. »

C’est après cette dégradation que la Ville de Paris a finalement décidé de retirer la plaque. Elle avait été inaugurée début 2020 et avait fait l’objet d’un vote au Conseil de Paris en décembre dernier puis au conseil d’arrondissement du XIVe arrondissement.


Commentaires
Il ne reste plus qu'à cesser d'inviter à la télévision un rouquin germano-français qui se targuait de caresser les petits garçons...

Mais bon, il y a encore des frontières infranchissables. On ne touche pas aux icônes de la gauche... Faut dire qu'une part non négligeable de ses soutiens (de gauche) sont loin d'être des blanches colombes en termes de pédophilie.
On retire quelques plaques, on blâme des blâmables, mais on laisse en place une avenue Léopold II à Paris en plein 16e, criminel reconnu de plusieurs millions de Congolais entre 1885 et 1908... Les poids et les mesures n'ont pas les mêmes valeurs pour tous.
Bon début. Faudra peut-être songer à déboulonner les plaques de tous les écrivains et artistes allumés de la jaquette, et pas qu'à Paris.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.