Promouvoir l'alphabétisation, en s'inspirant de Malcolm X...

Clément Solym - 28.09.2012

Edition - International - Malcolm X - alphabétisation - récompense


L'écrivain australien Mohammed Ahmad est l'un des deux lauréats du prix de l'Australia Council, Kirk Robinson, doté de 10.000 $ de prix. Cette récompense met en valeur des jeunes qui travaillent dans les arts communautaires. Son coreligionnaire fut Anna Weekes, pour son travail avec les sans-abri, dans la ville de Darwin. 

 

 


À retrouver dans notre librairie

 

 

Et à l'occasion de la remise de prix, à Melbourne, Mohammed s'est fendu d'une déclaration intéressante, sur un « mouvement pour l'alphabétisation » qu'il souhaite mettre en place dans les banlieues ouest de Sydney, rapporte The Australian

 

Selon lui, l'alphabétisation « nous donne la capacité de voir les événements de manière critique, avec une réflexion et du recul ». Et c'est en son absence que « la violence devient le seul moyen à la portée des gens pour savoir comment réagir ». 

 

Or, c'est justement en s'inspirant du style de Malcolm X que Mohammed Ahmad souhaite concrétiser son mouvement en faveur de l'alphabétisation. 

 

Si les méthodes de Malcolm X furent assez éloignées de celles de Martin Luther King, il faudra surtout s'assurer que le mouvement de Mohammed ne sera pas repris par un équivalent des Black Panthers...

 

Car, dans sa volonté de défendre les droits humains, Malcolm X était prêt à employer tous les moyens, comme il l'avait souligné, quitte, justement, à user de la violence. « Après ma mort, ils feront de moi un raciste, quelqu'un de colérique qui inspire la peur... Je ne suis pas raciste. Je ne crois en aucune forme de ségrégation. Le concept du racisme m'est étranger. Je n'apprécie pas tous ces mots en “ism(e)” », avait-il écrit dans son autobiographie. (voir Wikipedia)