Proposition de rachat pour Barnes & Noble : 1 milliard $

Clément Solym - 20.05.2011

Edition - Economie - librairie - barnes - noble


On ne savait pas la chaîne de librairies étatsuniennes à vendre, mais on sait désormais qu'une proposition de rachat lui a été faite. Et pas de n'importe qui, confirme le groupe, puisque c'est Liberty Media qui a ouvert le bal.

Et l'offre est plutôt alléchante, puisque l'action de B&N, qui tourne actuellement autour des 14 $ serait achetée à 17 $, soit une jolie plus-value pour le vendeur... Liberty Media est actuellement sous la coupe du baron John Malone, qui détient des participations dans différents médias et entreprises médiatiques.


Le truc, c'est que LM proposerait même à Leonard Riggio de conserver son poste actuel, chose assez intéressante pour être soulignée.
(via Publishers Weekly)

Or, l'an passé, Riggio a combattu fermement les différentes tentatives d'acquisition que Ron Burkle avait impulsées, estimant que l'offre faite était largement sous-évaluée, en regard de la valeur des boutiques.

L'analyse qui en résulte serait que pour Liberty Media, les Nook Color, devenus des appareils de haute voltige et particulièrement plébiscité, comme étant les premiers à disposer - ou pouvoir disposer - d'Android Honeycomb, serviraient de plateforme idéale pour la commercialisation des différents titres numériques de Liberty Media.

De fait, l'appareil représentait, en mars dernier, près de 50 % du marché des tablettes aux USA, devenant ainsi le concurrent direct de l'iPad - et surtout, outsider complètement inattendu. Durant le 4e trimestre 2010, il se serait écoulé plus d'un million d'exemplaires, et pour le 1er trimestre 2011, entre 600 et 700.000. (notre actualitté)