medias

Pub pour les livres à la télé : Sarkozy relance le débat

Clément Solym - 13.12.2007

Edition - Sarkozy - publicité - télévision


Voilà deux jours, après avoir lancé l'idée d'une commission pour analyser le risque de piratage des livres électroniques, Monsieur Sarkozy a reçu le Syndicat national de l'édition pour un tour de table. Ce dernier devra aboutir dans deux mois sur des propositions permettant d'accroître la présence des livres à travers la publicité audio-visuelle, mais également de créer une émission littéraire.


La contrainte aujourd'hui est qu'une telle publicité ne se retrouve que sur les chaînes de la TNT, du câble ou du satellite. Nos canaux hertziens classiques n'ont pas la possibilité de promouvoir au cours d'intermèdes publicitaires la littérature. Pour TF1, France 2 ou 3, Canal et M6, le livre est donc hors d'atteinte.

Pour le coup, les éditeurs indépendants ou les petites maisons d'édition se trouveraient passablement lésées si une telle mesure aboutissait. Mais, Dominique Antoine, conseiller à l'Élysée, rapportant les propos du chef de l'État a expliqué que ce qui était bon pour les best-sellers le serait tout autant pour la profession dans son ensemble. Dans le même cadre, le président a renouvellé ses encouragements à l'égard du Plan Livre de Christine Albanel. Ce plan se destine entre autres aux librairies indépendantes.

Spécifions à toutes fins utiles qu'en 2003, cette question était déjà d'actualité. En effet, fin 2005, afin de se conformer aux normes européennes sur les médias, la France aurait dû permettre la publicité pour les livres et la presse aux chaînes de télévision. Un rapport du ministre de l'époque nous apprend que le clivage petits éditeurs vs grandes maisons étaient le même : les uns n'ont pas les moyens, les autres l'attendent de pied ferme, notamment pour promouvoir les collections de poche. Restaient « les éditeurs moyens » qui voyaient là « une dépense difficile à assumer » et dont le retour sur investissement ne serait pas visible. Les curieux trouveront sur le site du Sénat un rapport retrace un historique des « secteurs interdits » et de l'ouverture à la publicité, assez pertinent.
 
Enfin, un texte émanant du CSA datait à janvier 2007 la fin de cette restriction : « La publicité en faveur d’une publication de presse qui ferait référence à une enseigne de distribution devrait rester proscrite sur les services hertziens analogiques à vocation nationale jusqu’au 1er janvier 2007 ». Quand elle devait déjà être assouplie en janvier 2004, mais en vain semble-t-il.

Le décret du 7 octobre 2003, rendant la promotion à la télévision d'éditions littéraires à partir du 1er janvier 2004 interdite, a décidément la peau dure.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Stock
Genre : litterature...
Total pages : 288
Traducteur :
ISBN : 9782234070103

Pensées en chemin ; ma France, des Ardennes au Pays basque

De mai à août 2013, Axel Kahn a parcouru seul plus de deux mille kilomètres à pied, de la frontière belge dans les Ardennes à la frontière espagnole sur la côte atlantique, au Pays basque. Son itinéraire buissonnier l'a conduit de la vallée de la Meuse à Saint-Jean-de-Luz, en passant par Vézelay, le Morvan, la Haute-Loire, les Causses et le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle pendant sept cents kilomètres.

J'achète ce livre grand format à 19 €