Publication d'une chanson à boire inédite de Dylan Thomas

Julien Helmlinger - 27.06.2014

Edition - International - Dylan Thomas - Chanson à boire - Poésie


Un inédit de Dylan Thomas, présenté comme étant dans la veine de Under Milk Wood, va être publié pour la première fois. Un jour, alors qu'il était assis dans un pub de Londres, le Henneky's Long Bar, le célèbre poète gallois armé de son crayon se serait laissé aller à l'improvisation d'une chansonnette à boire. Un manuscrit découvert par un certain Fred Jarvis, auteur et ancien secrétaire général du Syndicat national des enseignants britanniques, au moment de faire le tri dans les affaires de sa défunte épouse Anne. Les parents de cette dernière ayant connu l'écrivain, elle aurait hérité du papier à en-tête au dos duquel était griffonné le poème.

 

 

 

CC by 2.0 par Paulo madeira Photography

 

 

Alors que cette année marque le centenaire de la naissance de Dylan Thomas, la publication de cette ode à la beuverie est de circonstance. Pour le professeur John Goodby de l'université de Swansea, expert sur l'oeuvre du poète gallois, cette chansonnette serait loin d'être un chef-d'oeuvre poétique mais, néanmoins potable, elle constituerait une découverte très précieuse et notamment par sa rareté.

 

Si l'on considère que le décès de l'écrivain a été imputé à une pneumonie et quelques whisky de trop, il n'est pas étonnant que Dylan Thomas ait versé dans la chanson à boire. Le texte a été rédigé sur le papier à en-tête de la société Apollo, qui s'occupait de poésie comme de concerts et pour laquelle l'auteur a donné des lectures.  

 

L'oeuvre signée de la mention « Dylan Thomas, Esq. » est dédiée au Henneky's Long Bar, établissement situé sur l'avenue  High Holborn et désormais rebaptisé le Cittie of Yorke. Elle évoque la menace que constitue pour le pub l'ouverture d'un nouveau concurrent sur le marché hôtelier local, autorisé lui aussi à vendre toutes sortes de boissons alcoolisées ainsi que du tabac.

 

Fred Jarvis a découvert le manuscrit alors qu'il documentait son autobiographie You Never Know Your Luck : some reflections of a Cockney campaigner for education, et les héritiers de Dylan Thomas lui permettent d'inclure la pièce inédite dans son propre bouquin. Celui-ci sera publié dès la semaine prochaine aux éditions Grosvenor House. 

 

(via The Guardian)