Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Qu'y a-t-il dans la bibliothèque d'Emmanuel Macron ?

Laurène Bertelle - 07.05.2017

Edition - Société - Emmanuel macron - macron bibliothèque - macron elections 2017


Après avoir étudié la bibliothèque de Marine Le Pen, ActuaLitté se penche sur les goûts littéraires de son adversaire au second tour des élections présidentielles 2017 : Emmanuel Macron. Entre héritage de la gauche et économie libérale, les livres de la bibliothèque du candidat de En marche! semblent être un soutien supplémentaire de son programme.

 



Il ne pose pas devant une bibliothèque sur son affiche officielle, certes, mais dans son programme, Emmanuel Macron accorde une place importante à la culture, et prévoit plusieurs mesures concernant la culture et le monde du livre. Mais de son côté, que lit le candidat de En Marche! ? Une photographie de Benjamin llly pour Radio France, prise en 2015, quand Emmanuel Macron, alors ministre de l’économie, faisait visiter son bureau au public, permet d’éclairer notre lanterne.
 

Le programme d'Emmanuel Macron pour le livre et la lecture
 

Contrairement à Marine Le Pen, Emmanuel Macron semble privilégier les grandes maisons d’éditions telles que Gallimard, le Seuil, Fayard ou encore les éditions Stock. On déniche dans sa bibliothèque notamment de grands succès comme le roman Ce qui reste de nos vies de Zeruya Shalev, prix Femina étranger de 2014.

 

 

 

Une bibliothèque représentative de sa démarche politique

 

La bibliothèque du candidat En Marche ! réunit à la fois des ouvrages politiques ayant attrait à la gauche, comme C’était George Pompidou d’Alain Frerejean, publié au éditions Fayard, ou encore Jaurès, l’intégrale des articles de 1887 à 1914 publiés dans la Dépêche aux éditions Privat, mais aussi plusieurs livres d’économie.

On y trouve notamment une édition anglaise : Marketplace 3.0 : Rewriting the Rules of Borderless Business par Hirisho Mikitani, homme d’affaire milliardiaire, fondateur de Rakuten (société de services Internet), aux côtés de La face cachée de l’empire Mulliez de Bertrand Gobin et de La concurrence d’Olivier Fréget. Un choix de livres qui place Emmanuel Macron à la fois comme héritier du patrimoine de la gauche et défenseur d’une économie mondialisée et libérale, deux aspects qui se retrouvent aujourd’hui dans le programme de son parti.

 

Plusieurs livres sont par ailleurs là pour montrer que le candidat souhaite un renouveau politique et économique, comme Député, pour que ça change de Michel Pouzol, Français, bougeons-nous! de Pierre Gattaz, actuel président du MEDEF, ou encore La révolution de l’emploi de Marie-Thrèse Bertini, Relever la France de Guy Lardeyret.

 

 

Plus récemment, le 11 avril 2017, Emmanuel Macron recevait Ruth Elkrief dans le bureau de son QG pour une interview, assis devant une très longue bibliothèque mise en avant. La mise au point ne permettait pas d’identifier la plupart des livres, mais on y voit, entre autres, un ouvrage des éditions Robert Laffont, intitulé Si la gauche savait, dans lequel se livre Michel Rocard, décrit par l’éditeur comme « celui qui, durant trente ans, fut un mythe dans le pays, l’espérance rénovatrice à gauche, avant de devenir le “battu” de Mitterrand ». 


Qu'y a-t-il dans la bibliothèque de Marine Le Pen ?

 

Le candidat au second tour ne se prive pas non plus de belles éditions de grands classiques : Le Monde, dans un article sur le couple Marc et Sophie Ferracci, respectivement économiste et cheffe de cabinet du parti d’Emmanuel Macron, raconte que Marc Ferracci a offert au candidat une édition rare d’Hernani de Victor Hugo. Enfin, selon Paris Match, Emmanuel Macron affirmerait aimer lire René Char, Georges Bernanos ou encore l’écrivain anglais G. K. Chesterton. Le candidat s'affiche donc comme un grand lecteur, mais rappelons toutefois qu'en période de campagne chaque image est contrôlée, et que même une bibliothèque peut devenir un objet de communication...