Quais du polar 2011 : l'invitation des auteurs mexicains est maintenue

Clément Solym - 17.02.2011

Edition - Société - affaire - cassez - quais


L’année du Mexique en France est désormais sévèrement prise dans la tourmente autour de l’affaire Florence Cassez. En effet, la polémique est née du refus des autorités mexicaines de procéder au transfert de la prisonnière de nationalité française condamnée à 60 ans de prison pour complicité d’enlèvement.

Face à cette situation, Nicolas Sarkozy a voulu en quelque sorte instrumentaliser une manifestation culturelle, l’année du Mexique en France, afin de la dédier au sort de Florence Cassez, ce qui n’a pas vraiment été du goût du pouvoir mexicain, ni d'ailleurs de la principale intéressée.

A travers la France, ce sont des dizaines de manifestations qui sont liées, de façon plus ou moins éloignée, à la célébration de l’année du Mexique. Ainsi de Quais du polar 2011 qui se déroule à Lyon du 25 au 27 mars.


La direction de la manifestation a tenu à faire savoir, par l’envoi d’un communiqué, que la place prise par l’affaire Cassez ne remettait aucunement en cause l’invitation de six auteurs de romans policiers mexicains pour l’édition 2011, laquelle édition comptera plus de soixante auteurs ressortissant de douze nationalités différentes.

Selon la direction de Quais du polar, « Quelle que soit la situation d’un pays et ses rapports avec la France, il nous semble important que la culture puisse être un vecteur d’échange et de dialogue. »

C’est pourquoi, peut-on lire plus loin, « Nous souhaitons donc affirmer qu'il est de notre mission de favoriser des rencontres entre des auteurs mexicains et leurs homologues venus du monde entier et de proposer au public une ouverture sur un pays possédant une culture riche et foisonnante et une forte tradition de littérature noire. »