Quand Amazon fait disparaitre de manière arbitraire des critiques de livres

Antoine Oury - 15.06.2018

Edition - Société - Amazon critiques livres - Amazon vente livres - Amazon supprimer critiques


La vente de livres sur Amazon fait à nouveau l'objet de critiques : cette fois, pas pour le manque de modération, mais pour un excès de zèle. En effet, de nombreux auteurs ont signalé à la plateforme de ecommerce la disparition de nombreuses critiques de livres. Autrement dit, autant de potentiels arguments de vente, d'autant plus précieux sur un site où les algorithmes sont rois...


Kindle 3
(Zhao !, CC BY 2.0)
 


Ce n'est pas la première fois que les auteurs vendant leurs livres sur Amazon font les frais de modifications et interventions de la part de la plateforme : cette fois, la fronde vient du Royaume-Uni. Comme le signale The Bookseller, des auteurs, de livres ou de critiques, expriment leur mécontentement sur les réseaux sociaux sous le hashtag #giveourreviewsback.

 

En effet, Amazon semble avoir envoyé aux oubliettes des centaines de critiques postées sur les pages de livres, sans raison apparente. L'auteure Isabella May a ainsi vécu « une semaine de l'enfer » au cours de laquelle ont disparu plusieurs critiques relatives à ses deux romans. Et pour une auteure indépendante comme elle, la disparition de critiques équivaut à une perte majeure de visibilité et de crédibilité.

 

L'auteure a vu engloutie une dizaine de critiques en une semaine, et ces disparitions l'inquiètent alors que son éditeur, l'indépendant Crooked Cat Books, « compte uniquement sur Amazon » pour les ventes en ligne. Le problème de la position monopolistique et de la puissance accordée au site apparait dans toute sa mesure : impossible de faire sans, mais difficile de faire avec...

 

Des problèmes techniques à la manipulation ?

 

« À la fin du mois dernier, des problèmes techniques ont temporairement empêché l'envoi et l'affichage de certains avis clients », a reconnu un porte-parole face aux inquiétudes des uns et des autres. Mais, dans le même temps, le site a confirmé à certains mécontents que les critiques supprimées ne seraient pas remises en ligne, car elles ne correspondraient pas aux conditions d'utilisation du site.

 

Amazon s'est lancé depuis plusieurs années dans une chasse aux fausses critiques et autres commentaires biaisés, utilisés par des petits malins pour grimper dans les tops et vendre des livres qui n'en ont que le nom. Une forme d'arnaque contre laquelle Amazon tente de lutter en renforçant ses conditions d'utilisation quant à la rédaction et à la publication de commentaires.

 

Avec des dommages collatéraux évidents : Emily Radzy Holder, bloggueuse, explique au Bookseller qu'elle s'est retrouvée bloquée sur Amazon, car elle n'écrivait que des critiques positives. « En tant qu'auteure en devenir moi-même, je sais tout le temps et l'investissement que demande un livre », remarque-t-elle pour justifier le fait qu'elle ne préfère pas faire de commentaires négatifs sur des œuvres qu'elle n'a pas appréciées.

 

Amazon décide de faire la peau à un escroc
qui sévissait sur Kindle

 

D'autres observateurs voient dans ces « problèmes techniques » des tentatives de manipulation. Des auteurs et éditeurs s'inquiètent ainsi du fait que les critiques postées sur les ouvrages publiés par les maisons d'édition d'Amazon, elles, semblent hors de danger.

« Amazon est face à un vrai problème, parce qu'aucun de leurs titres ne se retrouve en version imprimée chez les libraires et parce que, s'ils vendent encore des quantités infimes de millions de titres à 99 centimes en version numérique, ce qui rapporte au final beaucoup d'argent, très peu de ces auteurs bénéficient de critiques, se font une place dans les listes de best-sellers ou attirent l'attention des médias ou des lecteurs qui ne sont pas déjà dans cet écosystème », analyse un éditeur.

 

En somme, la firme manipulerait les critiques et réactions à son avantage, pour favoriser ses propres titres et générer de l'attention... Il est certain qu'Amazon se tourne de plus en plus vers la production, tant au niveau des livres que des films ou séries.

« Mais pourquoi le site ne semble-t-il supprimer que les bons avis ? Ils suspectent beaucoup plus les critiques très positives, les cinq étoiles alors qu'un avis très négatif et totalement gratuit peut lui aussi être faux et biaisé. Supprimer les critiques en se concentrant sur les avis positifs ne protège pas les auteurs, ça les pénalise » nous confiait l'auteure irlandaise Cecelia Ahern.




Commentaires

pareil pour moi...tous mes commentaires ont ètè annulès...et je suis bloquè...je ne peux plus en ecrire...j'ai parlè en chat ...j'ai ecrit...mais pas de reponses!!!! zipper
Je suis auteur et en effet des commentaires positifs ont disparu de mon compte, alors que certains assez gratuitement négatifs sont restés évidemment... mais de toute façon les indés n'ont pas le choix, l'accès aux maisons d’édition étant verrouillé c'est ça ou ne jamais être lu. Je rêve d'un monde où la qualité des ouvrages serait le principal critère de succès, mais il ne faut pas rêver. Nous sommes dans un monde capitaliste d'offre et de demande, les auteurs sont aussi bien considérés que tous les petits producteurs face aux distributeurs... et nous on n'a pas de syndicat !

https://www.amazon.fr/Tom-Joad/e/B01M9GUVPI/ref=dp_byline_cont_ebooks_1
De mon côté, c’est la même chose : 10 commentaires disparus en 10 jours (et que des positifs bien sûr). C’est ça Amazon, la politique du tout ou rien. En tout cas, merci pour cet article qui éclaire ma lanterne.
Certains auteurs font lire leur livre avant la parution sur Amazon et font déposer des commentaires 5 étoiles quand le livre est en précommande, judicieux! bof

D'autres une fois paru se font écrire une vingtaine de commentaires par des bloggeuses qui comme par hasard mettent systématiquement des 4 et 5 étoiles, tout ça pour avoir de la pub gratuite et surtout que les algorythmes d'Amazon puissent mettre leur livre dans les premiers résultats.

Donc crier au scandale quand on veut de la pub gratuite faite par n'importe qui pourvu qu'il laisse 5 ou 4 étoiles, afin d'influencer les résultats sur Kindle Amazon, est-ce honnête?

Chacun jugera, et est-ce que les auteurs qui eux attendent les commentaires des lecteurs (des vrais) ne méritent-ils pas de ne pas voir leurs livres relégués en dernières places à cause des manipulations d'auteurs à l'éthique légère? Moi je dis bravo Amazon, ils ont le courage de faire le ménage n'en déplaisent à certains.
Chère Carine,

Je vous comprends et je suis entièrement d'accord avec vous.

Sauf que les commentaires qui disparaissent ne sont pas ceux des blogueuses et des chroniqueuses, ceux-là restent bel et bien en place.

Pour ma part, je mets un point d'honneur à ne demander aucun SP et je n'ai jamais offert l'un de mes romans en échange d'un commentaire. En effet, je trouve que cette pratique n'est pas honnête car le commentaire manquera forcément d'impartialité (sauf rares exceptions).

J'ai perdu 12 commentaires (et oui, deux sont venus se greffer dans la journée d'hier) et ce sont tous des commentaires sincères de lectrices.

En conséquence, faire la chasse aux commentaires de complaisance, oui, mais pas de n'importe quelle façon.
Lol faut les trouver les 20 blogueuses pretes à mettre un commentaire flatteur. C'est tout simplement celles:

1. Qui ont été assez intéressées par le livre pour prendre le temps de le lire

2. Celles qui ont aimé.

Les blogueuses qui n'aiment pas un livre ne mettent pas de commentaire dessus (à part si elles sont vraiment énervé lol). Fin de l'histoire.

Les auteurs ne demandent pas aux blogueuses de mettre un comm sur amazon, mais elles savent à quel point c'est important donc quand elles aiment un livre elles le font

Où est le mal? Les lectrices qui aiment un livre n'ont plus le droit de donner leur avis?

Lol.
Je trouve plutôt bien qu'Amazon soit sensible à la question des faux commentaires. Lorsqu'un livre sort et qu'il a 25 commentaires 5 étoiles au bout d'une semaine à peine, c'est forcément du faux. Cela fait passer ceux qui ne trichent pas pour des mauvais, car alors, une moyenne de 3.5 étoiles "honnêtes" fait penser que le livre est nul, et c'est très dommageable pour l'image des auteurs.
Tout à fait d'accord avec vous !
Virginie, non, désolée, ce n'est pas forcément "du faux". Il existe d'excellents auteurs indépendants, dont les livres sont attendus avec impatience, et achetés, lus et commentés la semaine voire le jour de leur sortie. Il suffit de regarder s'il y a ou non marqué "Achat vérifié" sur un livre.

Carine, on peut avoir des commentaires avant la sortie Kindle tout simplement en mettant la version papier en vente d'abord grin.

Ce qui est sûr, c'est que la politique d'Amazon est incompréhensible. OUI, il existe des commentaires négatifs gratuitement méchants ; j'en ai même vu clairement marqué "c'est pour descendre l'auteur parce que je ne l'aime pas", mais ceux-là ne sont jamais retirés. Et quid des commentaires une étoile "j'arrive pas à télécharger le livre", "le livre est arrivé abîmé", "je me suis trompé de format" et (mon préféré...) "il faut payer pour avoir le livre, c'est nul, moi je veux que tout soit gratuit" ? Ceux-là ne sont jamais, jamais retirés, même si plusieurs personnes les signalent. Donc la chasse aux faux commentaires, oui, mais qu'elle fonctionne dans les deux sens, que les faux commentaires 1 étoile soient aussi retirés, et que des commentaires aussi débiles que ceux que j'ai cités (comme si l'auteur en pouvait quelque chose, que le livre arrive abîmé !!) ne soient jamais publiés.
Sandrine, non, désolée, même un "excellent" auteur ne peut pas écrire à chaque fois un roman parfait (5 étoiles, c'est parfait) ! Et le fait d'avoir acheté le livre ne garantit rien, puisque certains auteurs achètent même les commentaires ! (en payant des "rabatteurs", oui, pour que des faux lecteurs achètent le livre et le commentent avec 5 étoiles).Quant aux commentaires très négatifs, ils sont beaucoup moins nombreux et sont donc négligeables.
Virginie, il est clair que nous ne tomberons pas d'accord, mais je maintiens ce que j'ai dit. Un roman très attendu peut avoir pléthore de bons commentaires en quelques jours, sans copinage, sans avoir payé des rabatteurs (je connais cette pratique). Il suffit que l'auteur ait fait une bonne communication, que ses lecteurs se jettent dessus à la sortie et le commentent dans la foulée, c'est aussi simple que ça. C'est une histoire de marketing, pas de faux commentaires ou d'achat de commentaires. Après, les notes attribués par les lecteurs leur sont personnelles ; certains n'accordent pas facilement 5 étoiles, d'autres si. Tout dépend des gens, de ce que leur apporté le moment de leur vie où ils l'ont lu... Quant aux commentaires très négatifs, même s'il y en a peu, s'ils sont abusifs, je ne vois pas pourquoi il faudrait les laisser, car même peu nombreux, ils pénalisent un auteur. Ils ne sont pas négligeables dans le sens où ils sont parfois tellement emplis de haine qu'ils peuvent détruire une personne. Oui, écrire, c'est s'exposer, mais quand on n'aime pas un livre, doit-on pour autant insulter l'auteur, le traîner dans la boue, voire le lyncher sur les réseaux sociaux ? Voilà à quoi peuvent aboutir ce type de commentaire abusif. Donc pas de deux poids deux mesures : si Amazon fait la chasse aux mauvais commentaires, qu'ils les chassent tous ! Après, si un auteur n'a que des mauvais commentaires, peut-être devrait-il sérieusement se remettre en question...
En ce qui me concerne, j'ai un avis sur une erreur de l'éditeur (marqué 240 pages au lieu de 24, il s'agissait d'une partition de musique), un lecteur a râlé et m'a mis un "1 étoile" avec "ma déception vient uniquement de la présentation". J'ai fait rectifier par l'éditeur, et la chose faite je l'ai signalée à Amazon qui m'a répondu que puisque la critique n'enfreignait pas les règles de la bienséance (contenu non offensant, pas osé ni violent), il ne pouvait le retirer. Cela fait 4 ans...

A côté de cela, une amie m'avait fait un commentaire dithyrambique sur un livre (un roman historique) et j'ai reçu un coup de téléphone demandant si je la connaissais. Le problème est qu'elle demeure à 50 mètres de chez moi, dans la même rue. Son commentaire n'a pas été publié.

D'autre part, il y a des commentaires qui portent sur le fait que l'objet est arrivé abimé, ou le destinataire ne l'a pas reçu. Le problème est que pour signaler ce genre d'incident à Amazon, il faut ramer dans le site qui est assez labyrintesque.

Concernant l'article, cela ressemble plutôt à un bug, ils ont sans doute voulu retirer des commentaires offensants ou trop anciens, et la machine s'est enrayée... Je ne sais pas.

Mais je puis dire que ce genre de pépin arrive sur les autres plate-formes (Fnac, Decitre, Gibert, Cultura, etc...), évidemment Amazon est le plus important.
5 commentaires effacés en 2 mois. Je ne suis pas le plus à plaindre, mais ça décourage quand même. Et aucun de ces commentaires n'était un faux.
Bonjour à toutes et à tous,



Les commentaires sur Amazon... un sujet qui divise et qui me touche particulièrement en tant qu'auteur et éditeur.



Pour aller à l'essentiel, je me pose des questions quant aux pratiques d'Amazon qui semble favoriser une politique de commentaires résolument arbitraire et à deux vitesses, sans pour autant le crier sur tous les toits. Ainsi :



1 - Le cas des commentaires négatifs n'est pas correctement traité



C'est bien gentil de faire la chasse aux commentaires 5 étoiles prétendument frauduleux, mais quid des 1 ou 2 étoiles tout aussi frauduleux ? Un de nos livres comptabilise 6 commentaires négatifs émanant tous de lecteurs recadrés par l'auteur sur son blog et sur sa page Facebook (copieusement insulté par des intervenants qui ne partageaient pas son point de vue... Internet permet tous les écarts... Soupir). Il ne s'agit donc pas de commentaires sincères, mais bel et bien d'un règlement de compte. Ces abus ont, bien entendu, été dénoncés à Amazon qui... n'a strictement rien fait.



2 - Le cas des commentaires contradictoires



Exemples :



- "Tout est parfait, RAS" -- > 3 étoiles

- "Excellent livre ! Je recommande à tous ! Blabla !!!!" --> 3 étoiles



Dans mon monde, "parfait" et "excellent" ne sont pas synonymes de 3 étoiles.

Et que fait Amazon ? Rien.



3 - Le cas des commentaires soumis à conditions



Vous ne pouvez pas commenter chez Amazon si :



- Vous payez avec un bon cadeau (l'avis des interdits bancaires ou des récipiendaires de cadeaux, Amazon s'assoit dessus)

- Vous ne commandez pas au moins 50 euros par CB lors de l'ouverture d'un compte (l'avis des nouveaux clients, Amazon s'en fiche royalement)

- Si vous payez avec une carte bancaire dématérialisée

etc.



Résultat des courses : plus d'une vingtaine de clients offusqués de ne pouvoir commander et qui viennent crier chez moi leur rage d'être interdit de commentaire, comme si j'étais responsable de la politique stupide d'Amazon ! Pour vous dire, mêmes les commentaires de livraison sont devenus un casse-tête.



Conclusion : quand on divise ses clients en deux camps (ceux qui peuvent commenter et les autres) et qu'on est soi-même très léger quant à la gestion des commentaires frauduleux (point n°1), on ne joue pas les entreprises modèles partant à la chasse aux avis bidonnés...
Le point 1 est souligné par de nombreux auteurs, et effectivement, Amazon ne répond jamais, même lorsque plusieurs dizaines de personnes le signalent...
Entièrement d’accord. Faire la chasse aux commentaires de complaisance, c’est bien, mais si on s’occupait également des commentaires vengeurs ! Une lectrice m’a laissé un commentaire « une étoile » alors qu’elle avoue clairement ne pas avoir lu le livre !!! J’ai demandé la suppression de ce commentaire grotesque, mais Amazon a refusé avec l’éternel refrain comme quoi il est conforme aux règles d’écriture. Donc, pour tous ceux qui ne le savent pas, vous avez le droit de commenter un livre dont vous n’avez même pas lu une seule ligne ! Une étoile... juste pour le plaisir !
Et que penser de ce commentaire 1 étoile (réécrit sans les fautes) : "c'est nul, il faut payer pour avoir le livre ; moi je veux que tout soit gratuit"...?
Il est pas mal aussi celui-ci gulp

On me l’a encore pas fait...

Incroyable de ne pas pouvoir faire supprimer ce genre de commentaire qui n’a rien à voir avec le roman...
Oui, il est saignant...

C'est en effet incroyable de ne pas pouvoir faire supprimer ces commentaires, qui pénalisent le livre en baissant sa note globale. En effet, beaucoup de lecteurs se fient à la note globale, et ne vont pas voir les commentaires dans les détails, d'où l'imbécillité de la politique d'Amazon à ce sujet.
Bonjour Mesdames,



En effet, les réactions d'Amazon peuvent interloquer parfois (souvent). J'ignore leur dessein mais j'ai lu à maintes reprises leur volonté de se séparer des activités les moins rentables (dont les livres font partie). Dans les faits, ça a commencé, j'en veux pour preuve le forum désormais délaissé par les modérateurs autrefois si prompts à donner de bons conseils. Et encore... Beaucoup ne connaissent pas les coulisses de la marketplace, de ses aberrations et mille abus quotidiens... Bref, the show must go on...



Au plaisir de vous lire,
Surprenant, quand on voit tout ce qu'ils font (le Mois des Indés en octobre), les Plumes Francophones, leur stand assez immense à Livre Paris...), et quand on sait que la majorité des achats de livres se fait chez eux big surprise

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.